Tribunal militaire de Blida: procès de Tartag, Mediène, Bouteflika et Hanoune en cours

Le tribunal militaire de Blida vit depuis hier, une journée particulière. Loin des médias, il a à juger Saïd Bouteflika, frère conseiller du Président déchu, le général Toufik, ancien patron du DRS, le général Bachir Tartag, ex-coordinateur des services secrets, Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs, pour avoir pris part à des « réunionssecrètes » entre les 27 et 31 mars, visant à « porter atteinte à l’autorité de l’Etat et de l’armée ».   Loin des médias, le tribunal militaire de Blida a eu a à juger Deux…

Lire ...

APN: examen mercredi de la demande de levée d’immunité de Tliba et de Benhamadi

ALGER – Le bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) a décidé, dimanche, de tenir une séance, mercredi prochain, en vue d’examiner la demande introduite par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, relative à la levée de l’immunité parlementaire des deux députés, Baha-Eddine Tliba et Smaïl Benhamadi, a indiqué un communiqué de cette instance législative. Le bureau de l’APN “a tenu, dimanche, une réunion présidée par Slimane Chenine, entamée par l’examen des rapports de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés concernant la demande du ministre de…

Lire ...

EDITORIAL /Comment feront les candidats pour recueillir les 50 000 signatures ?

Une myriade de candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre s’empresse de retirer les formulaires de candidatures. Ces candidats ont –ils sérieusement pris connaissance du contenu de la loi qui vient d’être votée qui leur impose de recueillir cinquante mille signatures réparties à travers 25 wilaya et notifiées par notaires. Il semble que ce ne soit pas le cas ou bien ils essaieront de les acheter comme cela a toujours été fait dans le passé. C’était possible avant car le peuple était indifférent mais surtout fatigué par les fraudes massives…

Lire ...

LA SOUVERAINETE CONSTITUTIONNELLE FACE A CELLE DU PEUPLE

Il y a aujourd’hui deux types de pouvoir. Celui exercé par l’Etat à travers ses institutions et la constitution, celui –là même évoqué par le vice ministre de la défense et celui de la rue . Le chef de l’institution militaire fait tout pour que le premier pouvoir l’emporte sur le second mais ce dernier reste résolu et entend imposer son point de vue. C’est dans cette cacophonie que l’élection présidentielle se tiendra le 12 décembre prochain. L’appel au boycott de ce scrutin est massif et cela le pouvoir officiel…

Lire ...

ECONOMIE NATIONALE : TOUT VA DE TRAVERS

Toute la stratégie industrielle conçue et mise en place par Bouteflika part en vrille et c’est le moins que l’on puisse dire. Tous les grands projets et Renault en est un sont aujourd’hui malmenés à cause d’une rupture de stock de kits d’assemblage. Fertial est aussi en mauvaise posture. Le personnel de cette entreprise reçoit des avances sur salaire. Le complexe d’El Hadjar n’arrive plus à produire suffisamment d’acier, faute d’approvisionnement en minerai. La liste est longue et le trésor public n’est plus en mesure d’aider. Lorsqu’on lit les communiqués…

Lire ...

Boudjemaa Talai placé en détention provisoire

L’ancien ministre des Transports et des travaux publics, Boudjemâa Talaï, a été placé lundi sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach, à l’issue de son audition par le juge instructeur auprès de la Cour suprême à Alger, a-t-on appris auprès de cette Cour  . Boudjemâa Talaï, qui est également député à l’Assemblée populaire nationale (APN), est accusé notamment d’abus de fonction et de dilapidation de deniers publics. Il est à rappeler que le ministère de la Justice avait demandé, en juin dernier, la levée de son immunité parlementaire…

Lire ...

Amendement immédiat du cadre juridique pour consacrer l’indépendance de la magistrature

Le Syndicat national des magistrats (SNM) a mis en avant, samedi depuis Tipaza, l’impératif amendement “immédiat” du cadre juridique régissant le pouvoir judiciaire afin de “mettre un terme à l’hégémonie du pouvoir exécutif”. Dans un communiqué final sanctionnant les travaux de la première session du Conseil national du SNM, signé par son président, Issaâd Mabrouk, les participant ont critiqué “les textes en vigueur” régissant le secteur de la Justice, estimant qu’ils “consacrent l’hégémonie du pouvoir exécutif sur la Justice, et que reflète clairement le Statut de la magistrature et la…

Lire ...

Education nationale : Le dossier des œuvres sociales refait surface

Un bilan sans surprise, décrié par les syndicats du secteur.  En effet, La Commission nationale de gestion des œuvres sociales des travailleurs de l’éducation (CNOS) a présenté, jeudi dernier, son bilan moral et financier pour l’année 2018. Un bilan sans surprise, décrié par les syndicats du secteur. L’année de prolongation qu’a accordée l’ancienne ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, à cette commission, arrive à expiration. La réunion de présentation du bilan, qui s’est tenue au Lycée de mathématiques, à Alger, a été boycottée par nombre de syndicats, notamment ceux qui…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn