Actualités 

L’EXTREMISME QUI PEUT MENER VERS LE DELUGE LES DISCOURS HAINEUX FONT RAGE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Quand le maire de Bordeaux avait décidé de la suppression de l’installation du sapin de Noel dans sa circonscription et en même temps interdire à ses administrés d’en faire autant, toute la classe politique française s’est levée pour manifester son mécontentement vis-à-vis de cette décision qu’ils trouvent absurde. Même chez les écologistes, cette décision est considérée comme une déviation, sinon une perversion de la chose publique. Pour d’autres, c’est carrément l’écologie intégriste, arguant que les enjeux sont plus importants ailleurs, notamment avec la pandémie qui reprend de plus belle dans…

Lire la suite ...
Actualités Info région 

NOUVELLE ALGERIE, NOUVELLE GEOSTRATEGIE

Il ne faut pas occulter la géostratégie qui se joue en ces moments, aussi bien en Afrique que dans l’espace méditerranéen. Des forces nouvelles tentent d’occuper cet espace, devenu par la force des choses un enjeu de taille. La Libye ou encore le Mali, deviennent pour ces puissances une fixation viscérale à l’image de la France qui avait, à un moment donné le monopole de cette région. En effet, en l’absence de l’Algérie, effacée de la scène internationale ou régionale durant des décennies pour des raisons que tout le monde,…

Lire la suite ...
Actualités 

LE CONSENSUS ACQUIS DE LA NOUVELLE CONSTITUTION LES PARTIS POLITIQUES DOIVENT FAIRE LEUR TOILETTAGE AU RISQUE DE DISPARAITR

      Maintenant que le projet de la révision de la loi fondamentale a été adopté, passant par le conseil des ministres, le parlement et le sénat, il reste ce laps de temps relativement court pour débattre, mais surtout pour impliquer davantage le citoyen à mieux saisir le sens de ce rendez-vous électorale, hautement significatif. Plusieurs, spécialistes, entre constitutionalistes et politologues s’accordent à dire que le texte tel qu’il est conçu apporte un véritable changement en opérant, pratiquement à un virage à 360°. En effet, considéré à juste titre…

Lire la suite ...
Actualités 

LES DEUX CHAMBRES ONT ADOPTE LE PROJET DE LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

PROCHAIN RENDEZ-VOUS, UN CERTAIN PREMIER NOVEMBRE 2020  Jamais l’hémicycle du parlement ou encore celui du sénat n’ont été si prompt à la rigueur pour débattre et ensuite adopter le devenir de la loi fondamentale du pays. Même le Premier ministre, Abdelazziz Djerrad ne s’est privé pour ramener à l’ordre quelques sénateurs, assez turbulents, alors qu’il prononçait son allocution. Le ton était au sérieux pour imposer une écoute attentive de ceux qui avaient l’habitude de somnoler, quand bien même les textes qui leurs sont proposés, étaient d’une grande importance. Sans surprise,…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

QUAND LES UNS BOSSENT, LES AUTRES PARADENT L’HYPOCRISIE DES INGRATS, MODE DE GOUVERNANCE DES REBUTS DE LA SOCIETE

Il est quand même utile  de rendre hommage aux femmes et aux hommes qui ont eu à gérer la crise sanitaire, couronnée, qu’on le veuille ou non, par une réussite qu’il faut saluer bien bas. Déjà que l’organisation mondiale de la santé a reconnu la bonne gestion de la pandémie en Algérie. Ce mérite est justifié quand on voit les plus grandes puissances, végétaient encore dans des chiffres alarmants pour leurs concitoyens et le dernier en date concerne la France qui connaît un regain de contamination, estimé à plus de…

Lire la suite ...
Actualités 

EN CONFIANT DES ENQUETES SUITE AUX INTEMPERIES, LE CHEF DE L’ETAT VISE LES AUTORITES LOCALES

TOUTE DEFAILLANCE SERA PUNIE, TEBBOUNE EN CONNAISSANCE DE CAUSE En ordonnant l’ouverture d’une enquête suite aux intempéries qui ont touchées plusieurs localités à travers le pays et que ces mêmes enquêtes soient confiées à la Direction générale de la sureté nationale, le chef de l’Etat veut frapper fort en direction des autorités locales qui sont en charge de la gestion des voiries. Ce n’est pas fortuit que cette décision a été prise, elle a du apporter des éléments concrets pour justifier ces enquêtes qui ne manqueront pas de situer, en…

Lire la suite ...

ENQUETES, UN MODE DE GOUVERNANCE IL FAUT RENDRE COMPTE, LE CREDO DE TEBBOUNE

C’est désormais une nouvelle forme de gouvernance, à chaque fois que des malversations et autres dérapages constatées, il y aurait automatiquement des enquêtes qui détermineront les responsables, auteurs de ces déviation. L e ton est ainsi donné et qui fait suite aux récentes enquêtes, menées concernant le manque de liquidités, les feux de forêts et surtout les coupures d’eau et d’électricité. Plusieurs responsables ont été limogés suite à ces enquêtes et ce qui a réconforté tous les citoyens quant à l’impunité qui n’est plus de mise. L’enquête qui va être…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

MAIS QUI A PEUR DE LA NOUVELLE CONSTITUTION ? LES DEPUTES DEVANT LE FAIT ACCOMPLI

Le texte finalisé sera soumis au parlement ce jeudi aux parlementaires pour approbation, un acte qui sera certainement débattu, mais sans grande surprise quand on connaît cette représentation qui a brillé par un état d’esprit de  laxisme légendaire. Pire, les récentes révélations d’un des leurs a confirmé tout le mal qu’on pensait de ces représentants du peuple, plus enclins à leurs affaires scabreuses, du moins pour ceux qui se sont acoquinés avec le réseau Ould Abbes. Pour beaucoup, la dissolution de cette chambre «  basse » est justifiée à plus d’un…

Lire la suite ...
Actualités 

LA RENTREE SCOLAIRE N’EST PAS UNE MINCE AFFAIRE LA SAGESSE DU GOUVERNEMENT A PREVALU

Entre vitesse et précipitation, deux notions rejetées par le gouvernement pour mener à bien une rentrée scolaire aux multiples risques. Retarder pour mieux démarrer, semble être l’approche des pouvoirs publics qui veulent mettre tous les moyens humains et matériels pour réussir une rentrée, synonyme de bonne gouvernance, n’en déplaise aux opportunistes qui continuent d’ignorer le sens des responsabilités.   En annonçant à partir de Blida que la date de la prochaine rentrée scolaire n’a pas été encore fixée, le Premier ministre, Abdelaaziz Djerrad a prôné la sagesse et la prudence…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

ENTRE LES GARANTIES D’UNE MOUTURE CONSENSUELLE ET L’ATTENTISME D’UNE CLASSE POLITIQUE DESUETE, LE CHOIX DU CITOYEN EST FAIT

Lors du récent conseil des ministres qui avait axé son ordre du jour sur la révision de la constitution, le président de la République a voulu que la mouture soit consensuelle à plus d’un titre. Pour ce faire, quoi de plus sensé et équitable que de voir inscrit sur cet avant-projet, la délimitation de l’immunité parlementaire qui a permis toutes les extravagances de nos ministres, plus maffieux que les maffieux eux-mêmes. L’autre fait saillant de cette mouture est cette constitutionnalisation effective de l’autorité chargée des élections qui doit se singulariser…

Lire la suite ...
RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn