Installation du nouveau président de la cour d’Alger

  Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Belkacem Zeghmati. préside la cérémonie d’installation du nouveau Procureur général près de la Cour d’Alger,M. SID AHMED MOURAD Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M.Belkacem Zeghmati. a présidé, aujourd’hui, Jeudi15 août 2019, à la Cour d’Alger, la cérémonie d’installation du nouveau Procureur général près de la Cour d’Alger, M.SID AHMED MOURAD. Le ministre de la Justice a installer le nouveau président de la cour d’Alger, Djamel Gasmi, en remplacement de Mokhtar Benharradj, appelé à d’autres fonctions. Arrivés les premiers,…

Lire ...

Israël est responsable des “incursions de colons” sur l’Esplanade des mosquées

RAMALLAH (Cisjordanie) – Le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil Abu Rudeineh, a tenu dimanche le gouvernement israélien pour responsable des “incursions de colons” aux abords de la mosquée d’Al-Aqsa dans la ville sainte d’El-Qods occupée.   Dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle palestinienne WAFA, M. Rudeineh a déclaré que M. Abbas était en contact avec “toutes les parties concernées pour stopper l’escalade israélienne” contre le peuple palestinien et les lieux saints, avertissant l’occupant israélien qui ne devrait pas “transformer ce conflit politique en conflit religieux”. Dimanche,…

Lire ...

Changement climatique: nécessité de changer le mode de l’utilisation des terres

NEW YORK (Nations unies) – L’administrateur du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), Achim Steiner, s’est joint à des experts internationaux sur le climat pour appeler à l’action après la publication d’un rapport de l’ONU sur l’impact dévastateur pour le climat des pratiques actuelles d’utilisation des terres. “A moins de changer de manière radicale la manière dont nous produisons notre nourriture et gérons nos terres, nous ne parviendrons pas à réduire les émissions (de gaz à effet de serre) suffisamment pour maintenir le réchauffement climatique mondial en dessous de 1,5…

Lire ...

Feux de forêts: une année “normale” dans un contexte mondial marqué par la canicule

Dans un contexte climatique mondial marqué par la canicule, l’année 2019 se présente jusqu’au mois d’août comme une année “normale” en termes de feux de forêts malgré les 9.000 hectares parties en fumée, a indiqué à l’APS le directeur général des forêts, (DGF) Ali Mahmoudi. ,M. Mahmoudi a précisé que l’Algérie avait enregistré, au cours des vingt dernières années, une moyenne globale de 32.000 hectares/an de superficies ravagées par les feux de forêts, soulignant le caractère “exceptionnel” de la campagne 2018, durant laquelle seulement une surface de 2.300 hectares a…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn