Crise au Liban: la violence monte d’un cran, près de 400 blessés à Beyrouth

Des centaines de personnes ont été blessées dans des heurts entre manifestants et policiers samedi soir à Beyrouth, un niveau de violence inédit depuis le début de la contestation qui témoigne de la dégradation du climat au Liban, confronté à une crise socio-économique et politique. De nouvelles manifestations sont attendues dimanche dans la capitale, où les contestataires ont appelé à se rassembler aux abords du Parlement, à deux pas de la place des Martyrs, épicentre de la mobilisation depuis le lancement le 17 octobre des rassemblements anti pouvoir. Samedi soir,…

Lire ...

La justice pakistanaise annule la condamnation à mort de Musharraf

La justice pakistanaise a annulé lundi la condamnation à mort par contumace de l’ex-président et général Pervez Musharraf exilé à Dubaï, arguant que la cour spéciale qui l’avait déclaré coupable de trahison était inconstitutionnelle. “Le dépôt de la plainte, la constitution du tribunal, la sélection de l’équipe de l’accusation sont illégaux. (…) Le jugement complet a été annulé”, a déclaré à l’AFP le procureur Ishtiaq A Khan, qui défendait le gouvernement pakistanais devant la Haute cour de Lahore (Est). “Oui, c’est un homme libre. Il n’y a à ce moment…

Lire ...

Taïwan : Les médias chinois tirent à boulets rouges sur la présidente réélue de l’île

MAUVAIS PERDANT Les médias, contrôlés par le gouvernement chinois, accusent la présidente pro indépendance de tricherie, sans avancer aucune preuve Les médias d’Etat chinois accusaient dimanche la présidente de Taïwan, réélue la veille à une large majorité pour un second mandat, de « tricherie » et cherchaient à discréditer sa victoire, vue comme un camouflet pour Pékin. Tsai Ing-wen, qui a fait campagne contre l’autoritarisme de Pékin, a remporté samedi la présidentielle taïwanaise avec 57,1 % des suffrages malgré la campagne d’intimidation économique et diplomatique du pouvoir communiste pour isoler l’île. Les médias de Pékin, strictement contrôlés par…

Lire ...

Crash : L’Iran reconnaît finalement avoir abattu l’avion ukrainien par « erreur »

VOLTE-FACE Le président iranien Hassan Rohani regrette « profondément » cette « grande tragédie » Spectaculaire volte-face, trois jours après le crash de l’avion d’Ukrainian Airlines : l’Iran a présenté ses excuses ce samedi pour avoir abattu le Boeing 737 par « erreur », tout en pointant la responsabilité de l’« aventurisme américain » dans ce drame. L’Iran regrette « profondément » ce crash, « une grande tragédie et une erreur impardonnable », a déclaré le président iranien Hassan Rohani. « L’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l’écrasement de l’avion ukrainien et la mort de 176…

Lire ...

Tirs iraniens contre les Américains en Irak: pas de déflagration mais de vives craintes

L‘Iran a tiré mercredi des missiles sur des bases abritant des soldats américains en Irak en représailles à l’assassinat par Washington du général Qassem Soleimani, une riposte attendue qui marque une “nouvelle phase” mais n’a pour le moment pas entraîné la déflagration redoutée. Au beau milieu de la nuit, à l’heure à laquelle le puissant architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient a été tué vendredi dernier à Bagdad sur ordre du président américain Donald Trump, l’Iran a lancé son “opération Martyr Soleimani”. En une demi-heure, 22 missiles sol-sol se…

Lire ...

Menaces et appels à la retenue après la mort en Irak d’un général iranien dans un raid américain

La mort du général iranien QassemSoleimani, figure clé de l’influence de la République islamique au Moyen-Orient, tué dans un raid américain tôt vendredi à Bagdad, a suscité l’inquiétude à travers le monde, les principales chancelleries appelant au calme pour éviter une “escalade”, alors que Téhéran promet des représailles. – Condamnations et menaces de représailles – Iran Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a promis de “venger” la mort de QassemSoleimani, responsable de la force Al-Qods, en charge des opérations extérieures de l’Iran, et décrété un deuil national de trois…

Lire ...

L’Algérie prendra des initiatives en faveur d’une solution pacifique à la crise libyenne

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a indiqué, jeudi, que l’Algérie prendra “dans les prochains jours” plusieurs initiatives en faveur d’une solution pacifique à la crise Libyenne, réitérant le rejet de l’Algérie de la présence de toute force étrangère, quelle qu’elle soit, dans ce pays voisin. “L’Algérie prendra dans les prochaines jours plusieurs initiatives en faveur d’une solution pacifique à la crise libyenne, une solution exclusivement inter-libyenne, a déclaré M. Boukadoum à la presse en marge de l’envoi d’aides humanitaires en Libye, ajoutant que l’Algérie “n’accepte la présence d’aucune force étrangère, quelle qu’elle…

Lire ...

La Turquie s’apprête à envoyer des troupes en Libye

GEOPOLITIQUE Le président Erdogan veut envoyer des troupes pour soutenir le gouvernement de Tripoli face à l’homme fort de l’est libyen Khalifa Haftar, soutenu par certains pays du Moyen-Orient Le président Recep Tayyip Erdogan a ouvert jeudi la voie à une intervention militaire turque directe en Libye en annonçant le prochain vote au Parlement sur l’envoi de troupes pour soutenir le gouvernement de Tripoli face à l’homme fort de l’est libyen Khalifa Haftar. Un déploiement de soldats turcs sur le terrain est susceptible d’aggraver le conflit fratricide, alimenté par des puissances régionales rivales, qui déchire…

Lire ...

« Etat de mort cérébrale », « crétin opportuniste », « stupide »… Pourquoi Emmanuel Macron subit-il autant d’attaques personnelles ?

Trump, Erdogan… Ces chefs d’Etats ont tous attaqué personnellement Emmanuel Macron. Pourquoi le président français est-il si fréquemment la cible d’insultes sur la scène internationale ?  Vendredi, Recep Tayyip Erdogan s’en est vivement pris à Emmanuel Macron, disant qu’il était « en état de mort cérébrale ».Ce n’est pas la première fois que le président français se fait insulter par des dirigeants internationaux selon 20 minutes. Donald Trump et Jair Bolsonaro avaient déjà eu leurs piques à destination du chef d’Etat.Pourquoi Emmanuel Macron suscite-t-il autant de critiques ouvertes et personnelles à l’étranger ?…

Lire ...

Arrestation de l’accusé du viol de la fille de 3 ans a Ben arous Tunis

Une femme a porté plainte auprès de la brigade de lutte contre la violences faites aux enfants ;contre son voisin ou elle habite .Elle l’accuse d’un viol de sa fille de 3 ans. Selon le porte parole de la direction de la garde nationale la victime a indiqué que son agresseur l’a faite entrer chez lui ou il la violée et a menacé de la jeter au puits si elle en parle a sa mère selon le site Kapitalis. Le ministère public a ordonné la mise en détention du suspect.…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn