Les autorités marocaines continuent à réprimer les manifestations pacifiques sahraouies dans les territoires occupées

LAAYOUNE OCCUPEE – Les autorités marocaines continuent à réprimer les manifestations pacifiques sahraouies dans les territoires occupées et à empecher toute action de protestation des Sahraouis pour dénoncer l’accord commercial controversé Maroc-Union européenne et réclamer leur droit à l’autodétérmination, ont indique samedi des sources locales.  Une délégation conduite par la militante sahraouie pour les droits de l’Homme, Aminatou Haidar, qui voulait se rendre vendredi matin à Smara occupée pour participer à une manifestation pacifique a été empechée à Laayoune, par les autorités marocaines, de poursuivre sa route. Selon des sources…

Lire ...

Syrie: Des soldats américains tués dans un attentat revendiqué par Daesh

TERRORISME Au total, 16 personnes dont neuf civils ont péri dans une attaque suicide, mercredi…   Seize personnes dont des soldats américains ont été tués mercredi dans un attentat suicide revendiqué par Daesh à Minbej, dans le nord de la Syrie, l’attaque la plus meurtrière contre les forces américaines de la coalition internationale depuis 2014 dans ce pays. « Nous resterons dans la région et nous poursuivrons la lutte pour assurer que le groupe Etat islamique ne montre plus sa face immonde », a déclaré le vice-président américain Mike Pence, en confirmant toutefois le désengagement…

Lire ...

Yémen : l’accord de cessez-le-feu à Hodeida de nouveau fragilisé

ADEN – L’accord de cessez-le-feu au Yémen, arraché à Stockholm après d’intenses efforts diplomatiques, est de nouveau menacé suite aux affrontements enregistrés samedi à Hodeida et l’attaque au drone meurtrière jeudi menée par les Houthis contre un défilé de l’armée yéménite. Malgré l’accord de trêve conclu entre les deux camps sous l’égide des Nations unies en décembre dernier, en Suède, les belligérants continuent à s’affronter notamment à Hodeida, ou transite l’essentiel de l’aide humanitaire internationale qui arrive dans le pays. Selon des témoins cités par des médias locaux, des tirs…

Lire ...

Etats-Unis: Trump déchaîné après de nouvelles révélations sur ses liens avec la Russie

ETATS-UNIS Le président américain a traité l’ancien directeur du FBI James Comey de « menteur », d’« ordure » et de « flic véreux » après les révélations sur l’ouverture d’une enquête pour déterminer s’il travaillait pour le compte de la Russie… « J’ai été bien plus dur avec la Russie qu’Obama, Bush ou Clinton. Peut-être plus dur qu’aucun autre président », a fulminé Donald Trump via son compte Twitter. Le président américain s’en est violemment pris samedi à l’ancien directeur du FBI James Comey – traité de « menteur », d’« ordure », de « flic véreux » – après de nouvelles révélations du New York Times sur l’ouverture en 2017…

Lire ...

Paris: deux pompiers et une Espagnole meurent dans l’explosion d’un immeuble

Deux sapeurs-pompiers et une touriste espagnole sont morts et près d’une cinquantaine de personnes ont été blessées, dont une dizaine grièvement, à la suite d’une puissante explosion samedi à Paris dans un immeuble où des pompiers intervenaient pour une fuite de gaz. L’explosion meurtrière s’est produite vers 09H00 dans un quartier central de la capitale, au 6 rue de Trévise dans le IX arrondissement. “L’onde de choc particulièrement violente s’est propagée dans les quatre rues adjacentes sur environ 100 m”, selon le commandant des pompiers Eric Moulin. Deux sapeurs-pompiers, de…

Lire ...

A la frontière, Trump n’exclut pas de passer en force pour construire le mur

ETATS-UNIS Le président américain pourrait utiliser des mesures d’urgences pour obtenir les fonds, mais il provoquerait un bras de fer judiciaire… Pour construire son mur, il est prêt à tout casser. En déplacement à la frontière avec le Mexique, au Texas, jeudi, Donald Trump l’a répété : « Nous pouvons déclarer l’urgence nationale. Nous ne devrions pas avoir à la faire car c’est du bon sens, mais c’est une possibilité. » Et alors que le shutdown s’éternise et pourrait devenir le plus long de l’histoire américaine, ce passage en force pourrait être la seule solution pour sortir de…

Lire ...

«Shutdown»: Trump et les démocrates continuent leur bras de fer sur le mur à la télévision

Le mur de la discorde. Donald Trump s’est adressé à la nation, mardi soir, pour tenter de rallier l’opinion à son projet de « barrière en acier » à la frontière mexicaine. Les leaders démocrates ont, eux aussi, regardé leurs concitoyens dans les yeux, accusant le locataire de la Maison Blanche de « fabriquer une crise » et de « prendre les Américains en otage ». Faute d’accord budgétaire, le shutdown partiel de l’administration américaine semble bien parti pour continuer, avec 800.000 employés fédéraux qui n’ont pas été payés depuis 18 jours selon le site 20minutes Donald Trump n’a pas…

Lire ...

Raid aérien israélien sur le nord de la Bande de Gaza

Un avion de combat israélien a lancé un raid sur un site relevant du Hamas, dans la ville de Beit Lahia, dans le nord du secteur Un raid aérien israélien a ciblé une position palestinienne dans le nord de la Bande de Gaza lundi matin, quelques heures après l’interception d’une roquette tirée depuis le secteur. Selon le correspondant d’Anadolu à Gaza, un avion de combat israélien a lancé un raid sur un site relevant du Hamas, dans la ville de Beit Lahia, dans le nord de la Bande de Gaza. Trois…

Lire ...

Gabon: Des militaires appellent à former un «conseil de restauration» à la radio d’Etat

PUTSCH Le président Ali Bongo est hospitalisé au Maroc depuis le 24 octobre, à la suite d’un AVC… Des militaires ont lu à la radio d’Etat un message ce lundi aux environs de 06h30 indiquant à Libreville qu’un « Conseil national de restauration » était mis en place au Gabon en l’absence du président Ali Bongo en convalescence au Maroc. Il est hospitalisé depuis le 24 octobre à la suite d’un AVC. Des coups de feu ont été entendus au même moment par l’AFP autour de la Radio Télévision Gabonaise (RTG), sur le boulevard Triomphal, dans le centre…

Lire ...

France-islam: le CFCM refuse d’être considéré comme les “indigènes” de la République

PARIS – Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a refusé samedi d’être considéré par l’Etat français comme les “indigènes” de la République, l’appelant à abandonnant sa gestion “coloniale” de l’islam en Franc Le CFCM se révolte et s’indigne que, pour une réunion lundi à l’Elysée de personnalisés musulmanes, ce sont les services du ministère de l’Intérieur qui sont chargés par le président Emmanuel Macron de choisir les invités à une réunion selon l’aps “Le 7 janvier 2019, Emmanuel Macron, président de la République, doit réunir à Paris, à l’Elysée, des personnalités musulmanes dont…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn