CALMOS !

Cette expression argotique empruntée aux films et aux séries policières convient à la situation qui prévaut actuellement dans le pays à un jour de l’élection présidentielle. 12 personnalités connues et respectées par l’opinion et parmi eux l’opposant sans concession, ce défenseur émérite des droits de l’homme, Ali Yahia Abdenour mais aussi Maitre Bouchachi et Ahmed Taleb Ibrahimi ont appelé le pouvoir et les Algériens qui manifestent contre la tenue de ce scrutin de jeudi à la retenue et au respect des opinions. Le droit de manifester ce jour là ne…

Lire ...

Il s’en sort plutôt bien

Il s’agit d’Ali Benflis. Tout le monde en parle, du moins ceux qui se sont fait à l’idée d’aller voter. Même les médias étrangers le présentent comme favori. C’est lui qu’on montre le plus souvent et on ne parle pas des quatre autres, lesquels pour ces médias ne font que de la figuration. Indépendamment de la participation à ce scrutin qui sera forcément faible considérant le refus de toute une grande région du pays qui boycottera ce vote la partie restante qui ne sera pas consistante mais suffisante pour valider…

Lire ...

Les Chaouis plébiscitent Benflis

Ali Benflis lors de ses deux meetings, l’un dans sa ville natale à Batna, l’autre à Khenchla a fait un  tabac. Les salles où il est intervenu étaient pleines de monde. Il ne s’agissait pas cette fois-ci de ses partisans mais d’une partie de la population de ces deux villes. Ce fils du pays savait qu’il pouvait compter sur un grand nombre de citoyens des Aurès et il n’a pas été déçu. Avant lui Mihoubii est passé à Khenchla mais on lui avait réservé un sort des moins envieux . …

Lire ...

L’opposition observe sereinement la scène politique

Les démocrates et les islamistes ont élaboré une stratégie très efficiente. Aucun des partis de l’opposition réelle au système politique n’est intervenu de quelque manière que ce soit. Une stratégie qui les éloigne de toutes les provocations du pouvoir qui aurait saisi le moindre prétexte pour les assimiler à des ennemis de l’Algérie. Aucune critique n’a été émise par eux depuis la campagne électorale. Ce silence qui donne l’impression d’être assourdissant ne l’est pas du tout. Pour ces grands partis de l’opposition le peuple qui sort chaque vendredi dans les…

Lire ...

Une semaine ordinaire

On ne sait pas ce qui se passera au cours de cette semaine. Une chose est sure ce ne sera pas la joie car les gens sont crispés. Il n’y a pas cette ambiance préélectorale, de celle que le peuple a connue jusqu’au quatrième mandat de Bouteflika ou la zorna et le bendir étaient au rendez-vous. Manifestement les rues des villes et des villages sont frappés de monotonie. C’est comme si ce scrutin du 12 décembre est un évènement à subir plutôt qu’à vivre. Il faut admettre que la situation…

Lire ...

J moins 5

A compter d’aujourd’hui mercredi  s’amorce le décompte de la campagne électorale . Dimanche à minuit les challengers dégaineront leurs armes et attendront impatiemment le résultat de leurs joutes électorales. On sait déjà et avec certitude que cette campagne a été un fiasco. Un échec retentissant qui a laissé des traces indélébiles. On s’est en effet rendu compte que ces cinq candidats n’ont guère convaincu. Par ailleurs il n’y a qu’à constater le nombre de gens hostiles à chacun de leurs passages et les salles à moitié vides dans lesquelles ils…

Lire ...

J’y suis, j’y reste !

Bedoui et son gouvernement ne semblent pas réaliser que le lendemain du 12 décembre si tout se passe comme le pouvoir le désire ils devront plier bagage et s’éclipser car leurs places seront occupés par d’autres. Ils font comme ce ne serait pas le cas. Ils continuent de lancer des projets comme si rien n’était sachant bien que ceux qui les remplaceront auront vite fait de les mettre dans des tiroirs poussiéreux car ils ne verront jamais le jour. Alors pourquoi s’acharnent-ils à mettre au point des stratégies gouvernementales pour…

Lire ...

La dernière trouvaille de Bengrina

Le candidat Bengrina au summum de son impopularité et qui a épuisé toutes ses ressources en promesses totalement loufoques et irréalisables vient d’ajuter encore une et celle-ci est inédite. En effet  il vient de proposer une augmentation de tous les salaires des imams officiant dans les mosquées du pays ainsi que tous les fonctionnaires du ministère des affaires religieuses. Comme promesse électorale on ne fait pas mieux ! Ce candidat dont la crédibilité est mise à mal espère peut –être un coup de pouce des ces théologiens pour amener des fidèles…

Lire ...

La femme est courtisée par les candidats

Jamais la femme algérienne n’a été autant mise en exergue comme cette fois-ci . On assiste à une concurrence acharnée à laquelle se livrent ces cinq candidats . Même l’islamiste Bengrina y est allé de son crédo en proposant à notre seconde moitié de rester chez elle, de s’occuper de sa progéniture sans se soucier de son confort matériel car ce candidat veut la rémunérer sans rien faire. Qui dit mieux ! Tebboune quant à lui veut donner à toute femme la possibilité de s’épanouir sur tous les plans. Idem pour…

Lire ...

Bengrina tire sur tout le monde

Le candidat Bengrina ne ménage personne et tire sur tout ce qui bouge. Ce Lucky Luke de cette campagne présidentielle veut sortir du lot. Ne pouvant faire part de son programme électoral qui est truffé de contre vérités et de promesses loufoques il utilise la diatribe contre ses adversaires qui pourtant ne disent aucun mot de lui et fait même dans l’international en accusant la France d’être la parraine de ces candidats. Sans doute que cet islamiste banni de sa mouvance croit que la meilleure défense c’est l’attaque. Et comme…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn