L’importation du blé et le gaspillage du pain sont liés

L’Algérie continue toujours d’importer son blé. Pus de 400 mille tonnes ont encore été achetées. Certes il y a une nette diminution des importations de céréales et la facture est moins lourde mais on peut faire mieux et arriver en un temps relativement court réduire considérablement ces achats et pourquoi ne pas en finir une fois pour toutes. Le problème qui existe au niveau de cette consommation effrénée du blé par les Algériens, qui sont considérés aujourd’hui comme les plus gros consommateurs au monde des céréales concerne le gaspillage de…

Lire ...

France –Algérie : Le renouveau

Jean Yves Le Driant, ministre français des affaires étrangères se trouve depuis hier à Alger où il entame une visite officielle. La première depuis l’investiture d’Abdelmadjid Tebboubne à la présidence de la république. C’est un signal fort représentant la reprise des relations entre les deux pays quelque peu refroidies depuis des mois Il parait de plus en plus évident que la rencontre entre Macron et Tebboune y est pour quelque chose. Il semble que les malentendus qui subsistaient jusqu’ici ont été effacés et que l’entretien en aparté lors d sommet…

Lire ...

Ferhat Ait Ali à Londres

Le ministre de l’industrie et des mines qui a été invité à participer au sommet afro-britannique qui se tient dans la capitale d Royaume Uni veut faire d’une pierre deux coups. Il aura l’occasion de se concerter avec ses homologues africains sur la manière dont il faudra aborder les échanges avec les Britanniques dans une orientation économique gagnant-gagnant mais également creuser l’idée du gouvernement de son pays de favoriser des zones libres d’échanges commerciaux avec les Etats subsahariens frontaliers de l’Algérie. En outre il est prévu des entretiens entre des…

Lire ...

Les arrestations arbitraires doivent cesser

Des manifestants continuent d’être arrêtés par la police. C’est une fausse note pour le nouveau gouvernement. Pourquoi le ministre de l’intérieur n’en dit mot ? C’est à n’y rien comprendre car il y a une ouverture qui est en train de se mettre en place et le pivot de celle-ci concerne ces interpellations et ces placements en détention pour le seul motif de manifester dans la rue et d’exprimer ses propres opinions. Tant que ces arrestations ne cesseront pas et que de simples citoyens sont incarcérés pour délit d’opinion la confiance…

Lire ...

L’Alliance démocratique désemparée

Les partis de l’alliance démocratique composée du FFS , du RCD , du parti des travailleurs et du PDS appellent à des Assises nationales pour ce qu’ils appellent une alternative au pouvoir actuel dont le président vient d’être élu et reconnu constitutionnellement comme tel. Ces partis ne reconnaissent toujours pas cette légitimité et veulent se substituer à elle. Or la société civile qu’ils invitent à la rescousse ne reconnait pas cette opposition qu’elle considère comme virtuelle et ne reposant sur aucune base populaire. Que veut cette alliance qui est en train…

Lire ...

Manifs du vendredi : Il y a moins d’attrait

Au cours de la manifestation d’hier, celle qui datait son 48ème rendez vous hebdomadaire on a constaté qu’il y avait mois de monde que lors des vendredis précédents. A Alger des manifestants ont même été arrêtés par la police qui les a empêchés de se déplacer au niveau de  la rue Didouche Mourad, artère symbolique de toutes les manifestations précédentes. Sans doute que les forces de sécurité dépêchées sur les lieux ont constaté qu’il n’y avait pas la densité de ces dernières semaines et qu’elles pouvaient agir sans faire de…

Lire ...

Le climat politique apaisé

Les consultations faites par le président de la république sont en train de donner une autre tournure au climat politique. La tendance est à l’apaisement car jusqu’ici le chef de l’Etat tient ses promesses de voir et d’entendre toutes les voix des personnalités qui compte dans le paysage politique de l’Algérie. Les élites reçues dernièrement à El Mouradia par Abdelmadjid Tebboune étaient marginalisées par le système dirigé par l’ex président. Elles s’étaient délibérément tenues à l’écart car elles savaient que tout ce qu’elles diraient ou proposaient resteraient lettre morte puisque…

Lire ...

Rebrab relance le projet EVcon

Le capitaine d’industrie qu’il a toujours voulu être. Il s’agit bien sur d’Issad Rebrab s’est remis au travail juste après sa sortie de prison où il a été condamné pour voir surfacturé des équipements destinés à réaliser son projet de purification de l’eau qui a séduit les français et qu’il voulait étendre dans son pays où les dirigeants de l’époque avaient tout fait pour l’en empêcher. A présent que l’obstacle est surmonté Issad Rebrab, plus tenace que jamais se prépare pour aller en France pour relancer son projet qu’il qualifie…

Lire ...

Ferhat Ait Ali se met au travail

Le ministre de l’industrie ne veut pas perdre de temps. Il sait que le temps est calculé en argent et l’argent est le nerf de la guerre dans le domaine économique. Or c’est de cela qu’il s’agit aujourd’hui. Avec une croissance en berne et un secteur industriel qui bat de l’aile une restructuration de celui-ci s’impose plus que jamais et celle-ci ne sera pas une simple opération de cicatrisation sur une plaie béante qui a besoin d’être cautérisée et soignée avec précision. C’est ce que veut faire ce ministre de…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn