INDUSTRIE ELECTRONIQUE- Importations des kits SKD-CKD : Le statuquo.

Le paiement différé de neuf mois proposé par le gouvernement met en péril ces entreprises, qui, premièrement, ne trouveront pas fournisseurs qui puissent accorder cette facilité, et, deuxièmement, si elles les trouvent, ce sera lors des fournisseurs qui vont leur fourguer d’anciennes productions, et pas de nouvelles technologies, de sorte que l’Algérie tournera encore avec du vieux, de l’ancien, du réchauffé. Ce type de solution de paiement différé de neuf mois a déjà été critiqué vertement par le Collectif des fabricants de produits électroniques et électroménagers dans un communiqué, et…

Lire ...

INDUSTRIES : L’activité électronique, électro-ménager et mobile en danger

L’activité de montage d’appareils électroniques, électroménagers et IT & Mobile se dirige vers l’arrêt d’activité dans les semaines à venir. Ce sont quelque 40 000 employés de cette filière qui risquent de se retrouver au chômage suite à l’introduction du mode de paiement différé de neuf mois pour les importations des kits SKD-CKD, en remplacement du paiement cash. Après une correspondance adressée au ministre des Finances, le 7 octobre, le collectif des fabricants de produits électroniques et électroménagers est revenu, hier, à la charge pour prévenir de nouveau contre les…

Lire ...

DÉVALUATION DU DINAR : HAUSSE DE L’EURO

Le cours de l’euro au marché noir a connu une légère hausse le mercredi 30 octobre. La monnaie européenne a dépassé les 200 dinars et semble continuer sa hausse selon les économistes. Cette tendance se justifie par l’ouverture de la saison de la Omra qui génère une forte demande en devise européenne, ainsi que l’approche des soldes et des fêtes de fin d’année en France. Selon les experts, d’autres raisons portent à croire que cette hausse va s’amplifier pendant l’année 2020.En effet,l’importation de véhicules de moins de trois ans va…

Lire ...

COLLECTE DE L’EPARGNE : 5000 MILLIARDS DE DA HORS CIRCUIT BANCAIRE

Lors d’une journée d’information sur l’épargne, Amar Hiouani, gouverneur par intérim de la Banque d’Algérie a révélé que plus de 5.000 milliards de DA, circulent actuellement en Algérie hors secteur bancaire, soit plus de 50% des encours des crédits accordés à l’ensemble de l’économie nationale. “Cette somme représente, plus de 30% de la masse monétaire totale du pays. Cela veut dire que la politique de l’épargne est déficiente”, a-t-il reconnu. Selon lui, “il ne s’agit pas seulement de reprocher aux banques d’être inefficaces et de ne pas être capables de collecter…

Lire ...

Novembre 2019

La fête de la révolution aura lieu un vendredi comme ce fut le cas pour celle de l’indépendance. C’est un signe du destin et il a une signification forte. Ce jour là l’Algérie citoyenne sera présente à ce grand rendez-vous de l’histoire. Ils seront des millions à marcher dans toutes les villes du pays criant à qui veut l’entendre leur désir d’en finir avec tous les régimes qu’ils ont connus depuis l’indépendance. La résistance à l’arbitraire d’où qu’il vienne sera présente et en masse ce jour là, une date hautement…

Lire ...

Agriculture: la saison 2018-2019 atteindrait “un niveau historique en production céréalière

La saison 2018-2019 atteigne “un niveau historique, jamais enregistré depuis l’indépendance” c’est ce qu’a indiqué hier, dimanche à AlgerChérif Omari ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche Répondant à la presse, lors de la réunion d’installation de la commission nationale sectorielle chargée de la préparation et du suivi de la campagne nationale de Boisement, M. Omari a fait savoir que les quantités de production de la saison en cours devront dépasser le niveau important atteint la saison dernière, estimé à plus de 60 millions de quintaux. Les…

Lire ...

Plus 3 650 Entreprises ont cessé leur activité BTPH : 275 000 emplois perdus à fin avril 2019

Cette situation est causée par les créances impayées qui s’élèvent à 2 milliards de dinars rien que pour les avenants. En effet, l’AGEA a souhaité, hier, que « toutes les entreprises, ainsi que leurs ouvriers œuvrent pour l’intérêt suprême du pays, en allant vers l’élection présidentielle, permettant à tout le peuple algérien de s’exprimer dans un cadre bien réglementé, organisé et contrôlé ». La Cessation d’activité de plus de 3.650 entreprises dans le secteur du BTPH et suppression de 275.000 emplois depuis 2017. Le porte-parole de l’AGEA, Aidha Moussa, a…

Lire ...

La Ligue algérienne de la défense des droits de l’Homme depose plainte contre Abdelmoumen Ould Kaddour

Le Bureau régional d’Ouargla(LADDH) a déposé mercredi une plainte contre le P-DG de Sonatrach, Abdelmoumene Ould Kaddour et son vice-président Salah Mekmouche. La LADDH a demandé également à la justice d’intervenir et d’ouvrir une enquête, afin de protéger en urgence ce qui reste des richesses du pays. Rappelons que, dans la matinée de la même journée de mercredi, Abdelmoumen Ould Kaddour a été empêché de quitter le territoire national alors qu’il s’apprêtait à un se rendre Shanghaï en Chine pour participer au congrès mondial sur le gaz. Share List

Lire ...

Les énergies renouvelables croissent de 7,9% fournissant 1/3 de l’électricité mondiale

La forte croissance des énergies renouvelables s’est poursuivie en 2018 où 171 GW de nouvelles capacités ont été mises en place soit une hausse de 7,9%, a indiqué l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA) dans son rapport Renewable Capacity Statistics 2019. Le solaire et l’éolien ont participé à hauteur de 84% à ces nouvelles capacités installées qui portent désormais à 2.351 GW, la puissance mondiale d’énergie renouvelable installée portant à 1/3, la part de ces énergies dans le mix énergétique mondial. En outre, la moitié des capacités renouvelables est constituée…

Lire ...

Réserves de change/ Lequel se trompe : Raouya ou Loukal ?

Si on croit le ministre des finances, en l’occurrence M.Raouya les réserves de change de l’Algérie sont estimées à 68 milliards de dollars, soit, selon lui, la couverture financière d’à peine treize mois d’importations. Ce n’est pas l’avis du gouverneur de la Banque d’Algérie, M. Loukal qui lui parle de réserves de change atteignant 88 milliards de dollars et pouvant ainsi assurer deux années d’importations. Nous constatons à la lecture de ces deux avis qu’il y a une nette différence d’appréciation. 20 milliards de dollars c’est quand même une somme…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn