Dieselgate: Volkswagen accepte de payer un milliard d’euros d’amende en Allemagne

JUSTICE Le premier constructeur automobile mondial a reconnu avoir installé ces logiciels truqueurs sur 11 millions de véhicules dans le monde… Volkswagen a reconnu « sa responsabilité ». Ce mercredi, le constructeur allemand a annoncé avoir accepté de payer un milliard d’euros d’amende en Allemagne dans le dossier des moteurs diesel truqués. Le parquet de Brunswick « a mis en évidence des manquements au devoir de surveillance » au sein de l’entreprise, indique le groupe dans un communiqué. « Après vérification approfondie, Volkswagen accepte l’amende et ne déposera pas de recours », ajoute le constructeur. 995 millions pour compenser des « avantages…

Lire ...

Le redressement des cours de pétrole, un “test critique” pour les pays du Mena (BM)

WASHINGTON – Le récent rebond des prix de pétrole sera un “test critique” pour les pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (Mena), appelés à faire preuve de prudence pour ne pas renouer avec des dépenses improductives, a estimé l’économiste en chef de la Banque Mondiale pour la région Mena, Rabah Arezki. “En général, la hausse des cours est défavorable aux pays importateurs et favorable aux pays producteurs, néanmoins, le récent rebond des prix sera un test critique pour les premiers comme pour les seconds”, relève ce responsable…

Lire ...

Le pétrole remonte en Asie

ingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, compensant le recul enregistré la veille. Vers 04H45 GMT, le baril de light sweet crude référence américaine du brut, pour livraison en juillet, gagnait 30 cents à 65,03 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en août, prenait 40 cents, à 75,76 dollars. L’Agence gouvernementale américaine d’information sur l’Energie EIA) a fait état mercredi d’une hausse plus marquée que prévu de la production américaine lors de la semaine achevée le 1er juin, à l’approche de la…

Lire ...

Le pétrole recule, retour des craintes de surproduction

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d’échanges européens alors que la prudence regagnait des marchés inquiets de voir les trois plus grands producteurs mondiaux accélérer la cadence de leurs extractions. Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 74,03 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,26 dollar par rapport à la clôture de lundi. Après avoir atteint des sommets depuis novembre 2014 fin mai, les cours de l’or noir flanchaient. “Les marchés craignent que…

Lire ...

Le pétrole chute, Ryadh et Moscou semblent prêts à augmenter leur production

Les cours pétroliers ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres, alors que l’Arabie saoudite et son allié russe ont estimé «probable» un assouplissement des limitations de la production de brut. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 76,44 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,35 dollars par rapport à la clôture de jeudi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour la même échéance a lâché 2,83 dollars…

Lire ...

Le prix du pétrole Brent dépasse 80 dollars, les 100 en ligne de mire

Londres: Le baril de pétrole Brent a dépassé 80 dollars jeudi pour la première fois depuis novembre 2014, dopé par les incertitudes autour de l’Iran et du Venezuela, le PDG de Total évoquant même la perspective d’un baril à 100 dollars. Le cours du baril pour livraison en juillet est monté à 80,18 dollars vers 09H50 GMT, avant de retomber légèrement en dessous des 80 dollars. Peu après 14H00 GMT (16H00 heure de Paris), il s’échangeait à 79,71 dollars, 43 cents de plus que la veille. La référence européenne de l’or noir évoluait encore autour de 50 dollars en mai…

Lire ...

Pétrole : le prix du panier de l’Opep à 75,47 dollars

Le prix du panier de référence du brut de l`Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s`est établi mardi à 75,47 dollars, a indiqué mercredi cette Organisation sur son site web. Lundi, le prix du panier de référence du brut de l’Opep était de 74,20 dollars, a précisé l’Opep. Introduit en 2005, le panier de référence de l’Opep comprend quatorze (14) types de pétrole, dont le Sahara Blend (Algérie), l’Iran Heavy (Iran), Es-Sider (Libye), Basra Light (Irak), Bonny Light (Nigeria), Arab Light (Arabie Saoudite), Girassol (Angola) et le Mery (Venezuela).…

Lire ...

Le pétrole repart en hausse après un rapport de l’Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis en hausse lundi après la publication du rapport mensuel de l’Opep, dans un marché toujours focalisé sur les suites de l’annonce par les Etats-Unis de sa sortie de l’accord nucléaire iranien. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 78,23 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,11 dollar par rapport à la clôture de vendredi et à nouveau à un plus haut depuis la fin 2014. Sur le New York Mercantile…

Lire ...

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi en Asie, en raison d’une hausse des puits en activité aux Etats-Unis, mais le repli était limité du fait des tensions géopolitiques liées au nucléaire iranien. Vers 04H30 GMT, le baril de light sweet crude référence américaine du brut, pour livraison en juin, baissait de 29 cents à 70,41 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, cédait 47 cents, à 76,65 dollars. La société Baker Hughes a encore signalé vendredi dans son rapport hebdomadaire une…

Lire ...

Le pétrole monte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, du fait des risques de nouvelles sanctions contre l’Iran, mais la progression était limitée par la hausse de la production américaine. Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison juillet, gagnait 7 cents à 73,20 dollars. Le président américain Donald Trump menace depuis des mois de sortir les Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien qu’il juge mauvais et les craintes sont grandes parmi les partisans de l’accord qu’il ne passe à l’acte à l’expiration le 12 mai de l’ultimatum qu’il a donné aux…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn