un schéma d’aménagement élaboré pour la route Transsaharienne

ALGER – Afin de valoriser la route Transsaharienne sur le plan économique, une étude a été lancée pour l’élaboration d’un schéma d’aménagement en Algérie, au Mali et au Niger, comme l’a indiqué mardi à Alger, Mohamed Ayadi, le secrétaire général du Comité de liaison de la route Transsaharienne (CLRT). “Nous travaillons sur l’élaboration d’un schéma d’aménagement entre le nord du Mali et du Niger, et l’extrême sud de l’Algérie pour construire une microéconomie et définir ce que les trois pays peuvent échanger et élaborer une vision commune pour valoriser nos…

Lire ...

Orientations du gouvernement : Les jeunes diplômés universitaires cap sur Start-up.

Des salons d’exposition à travers les différentes régions du pays, plusieurs jeunes porteurs de projets semblent séduire d’autres à les rejoindre que ce soit dans le cadre de l’emploi ou la création d’entreprises. D’ailleurs en harmonie le secteur de la formation professionnelle, par l’implantation de nouvelles infrastructures pour  formations d’excellence dans plusieurs domaines d’activités et selon les besoins réels de main d’œuvres ou de spécialités ;apporte une contribution de taille. Ce qui est encourageant pour le développement de ces formules de création, est L’association de l’expérience d’entreprises pionnières dans plusieurs…

Lire ...

Chine : des tours végétales pour lutter contre la pollution

L’architecte italien Stefano Boeri va construire deux tours végétales à Nianjing qui contribueront à lutter contre la pollution, qui atteint des niveaux considérables en Chine. Ces deux immeubles, qui devraient voir le jour à l’horizon 2018, culmineront à 200 et 108 mètres de hauteur et abriteront des bureaux, un hôtel de luxe, un musée et une école d’architecture verte. Surtout, les tours seront recouvertes de 23 espèces d’arbres et de plus de 2.500 arbustes en cascade. Une végétation qui devrait permettre d’absorber chaque année 25 tonnes de CO2 et produire…

Lire ...

Importation de Véhicules: le quota entre 40.000 et 50.000 unités en 2017

ALGER –  le ministre de l’Habitat, de la ville et de l’urbanisme et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune;” « Il est probable que le nombre de voitures à importer en 2017 varierait entre 40.000 et 50.000 unités », a-t-il déclaré lors d’une visite d’inspection à la nouvelle ville de Sidi Abdallah, rapporte le site internet de la Radio nationale. Pour rappel, en 2016, le contingent quantitatif d’importation des véhicules a été fixé à 98.374 unités dans le cadre des licences d’importation. Outre les voitures du constructeur Renault fabriquées localement…

Lire ...

Commerce sur le Net: shopping à risque ?

ORAN – Des sites nationaux spécialisés dans les annonces commerciales sont devenus de véritables marchés virtuels où tout se vend et s’achète mais qui réservent parfois de désagréables surprises pour ne pas dire d’arnaques dont sont parfois victimes les clients. Internet foisonne de sites spécialisés, de pages face book et de groupes versés dans le commerce proposent à longueur de journée toutes sortes de marchandises à acheter. La gamme des produits est très large et très riche. Cela va des téléphones portables aux vêtements en passant par les cosmétiques, les…

Lire ...

Assassinat de l’ex-DGSN Ali Tounsi : 24 millions de dinars de dommages et intérêts pour la partie civile

ALGER- Le tribunal criminel près la Cour d’Alger a statué lundi soir sur l’action civile dans l’affaire de l’assassinat de l’ex-Directeur général de la Sûreté nationale Ali Tounsi, en prononçant un jugement accordant aux ayants droits (famille de Ali Tounsi) et à l’ancien chef de sûreté de la Wilaya d’Alger, un montant de 24 millions de dinars à titre de dommages et intérêts. En vertu de ce jugement, un montant de 23 millions de dinars a été accordé à la famille de la victime Ali Tounsi et un (01) million…

Lire ...

Transports ferroviaire : un mémorandum d’entente signé entre l’Algérie et la Belgique.

BRUXELLES – Dans le cadre du renforcement des relations entretenues entre l’Algérie et la Belgique, un mémorandum d’entente pour la mise en place d’un cadre de coopération dans le domaine des transports a été signé lundi à Bruxelles. L’ ‘accord a été signé par le ministre des Transports et des Travaux publics, Boudjemaâ Talaï, et le ministre belge de la Mobilité, François Bellot. Le nouveau cadre de partenariat entre l’Algérie et la Belgique portera sur de nombreux axes de coopération, notamment la formation des formateurs et des acteurs opérationnels sur…

Lire ...

Les investisseurs Français prévoient une hausse de leurs chiffres d’affaires pour 2017, malgré le ralentissement de la croissance en Afrique !

La croissance Africaine est à son plus bas niveau depuis les 20 dernières années, avec un taux de 2% seulement. Au contraire les nuages qui se sont amoncelés, ne remettent pas en cause l’émergence du continent comme relais de croissance pour les trente prochaines années de l’ordre de 3,5 % à 4%. La sècheresse, la baisse des prix des matières premières, l’effondrement du tourisme et les incertitudes politiques. Quelques quinze, pays sont concernés par les problématiques citées plus haut en sont la cause . . L’Algérie figure parmi la zone…

Lire ...

Lancement d’un emprunt obligataire sans intérêt d’ici à mai

ALGER – Un emprunt obligataire sans intérêt devrait être lancé entre fin avril et mai 2017, a indiqué lundi à Alger le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi. “Nous sommes en train d’étudier un projet de lancement d’un nouvel emprunt obligataire pour cette année, mais sans intérêts”, a déclaré le ministre à la presse en marge d’une séance plénière du Conseil de la Nation consacré au texte de loi de règlement budgétaire 2014. La durée de cet emprunt obligataire s’étalera de trois à cinq ans et dont les titres ne…

Lire ...

« TRADERS » OU INVESTISSEURS… QUEL ENJEU ?

Selon le spécialiste Jean Borris,les mutations parues ces vingt dernières années dans le secteur du négoce de la matière première. Un marché extrêmement puissant, qui en l’absence de réglementation peut menacer l’équilibre du monde. L’offre et la demande, activité lucrative dont le but n’est pas d’attirer des investisseurs, mais de permettre aux producteurs et aux utilisateurs de ces produits de base d’établir un prix basé sur l’offre et la demande et de se protéger pendant ce temps. Ce constat, nous laisse déduire que la flambée des prix alimentaires en cette…

Lire ...
RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn