Efficacité énergétique et énergies renouvelables: Sonatrach et Engie signent un protocole d’entente

ALGER- Un protocole d’entente de recherche et développement (R&D) dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables a été signé mercredi à Alger entre le groupe Sonatrach et l’Entreprise française Engie.

Le protocole d’entente a été signé par le Directeur de Cabinet auprès du groupe Sonatrach, Karim Djebbour et le Directeur général adjoint du français Engie, Pierre Mongin.

D’une durée de trois (3) ans, ce protocole d’entente, a été signé lors d’une rencontre organisée entre la compagnie Sonatrach et la délégation du Mouvement des entreprises de France (Medef).

Les deux parties, dont chacun supportera ses coûts de mise en £uvre de ce protocole, ont ainsi décidé de collaborer à l’effet d’identifier des applications de solutions d’énergies renouvelables pour répondre à des besoins opérationnels du groupe Sonatrach, et d’autre part, profiter de l’expertise d’Engie pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des sites de production de Sonatrach.

Le groupe Sonatrach, dans le cadre de ce partenariat, bénéficiera d’un programme de partage des compétences et de l’expertise du français Engie, et ce, en matière de technologie solaire et d’efficacité énergétique des processus.


Ainsi, la signature de ce protocole vient concrétiser les échanges ayant eu lieu en avril 2017 entre le P-dg du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour et la Directrice général du groupe Engie, Isabelle Kocher.

Lors de cette rencontre, il avait été recommandé d’explorer des pistes de collaboration dans les domaines de l’efficacité énergétique et des applications industrielles des énergies renouvelables.

Des workshops entre les deux sociétés avaient fait suite à ces échanges pour finaliser les axes de collaboration qui concernent notamment un programme d’évaluation du potentiel d’efficacité énergétique sur les installations du groupe Sonatrach, la valorisation des gaz torchés ainsi que les applications solaires innovantes pouvant être intégrés dans le processus d’exploitation et de production de pétrole et de gaz.


A signaler que le groupe Sonatrach a lancé un programme de développement des applications industrielles des énergies renouvelables pour apporter des solutions à des problématiques techniques rencontrées par ses unités de  production ainsi qu’un programme d’efficacité énergétique visant à réaliser des économies d’énergie.

Pour rappel, l’Algérie favorise aujourd’hui une utilisation plus responsable de l’énergie et œuvre à explorer toutes les voies pour préserver les ressources et systématiser la consommation utile et optimale.

C’est à ce titre qu’il a été adopté en mai 2015, le programme National de développement des énergies renouvelables et celui de la promotion de l’efficacité énergétique.

Le programme de la promotion de l’efficacité énergétique consiste, principalement, en l’amélioration de l’isolation thermique des bâtiments, le développement du chauffe-eau solaire, la généralisation de l’utilisation des lampes à basse consommation, la substitution de la totalité du parc de lampes à mercure par des lampes à sodium, la promotion du GPL/c et du GN/c, la promotion de la cogénération, la réalisation de projets de climatisation au solaire et le dessalement des eaux saumâtres.

Les pouvoirs publics se sont ainsi fixés comme objectif de réaliser un gain financier de 42 milliards de dollars à l`horizon 2030 à travers la réduction de 9% de la consommation d`énergie à la faveur de la mise en œuvre de ce programme de développement de l`efficacité énergétique.

Pour ce qui est du programme de développement des énergies renouvelables, il devra permettre au pays de faire passer la capacité de production électrique à partir des énergies renouvelables à 22.000 MW d’ici 2030, soit 27% du bouquet énergétique, contre une contribution actuellement de l’ordre de 2%.

aps

Related posts