Santé Science 

Lingettes pour bébé : Attention aux articles alarmistes sur un risque d’allergie causé par le MIT

Un article relayé sur Facebook prévient de la présence d’un conservateur dans des lingettes pour bébé

Cet article s’appuie sur les dires d’une médecin, qui a étudié des réactions allergiques liées à ce conservateur.

Mais cet article alarmiste ne précise pas que le conservateur a été interdit en 2017 dans les lingettes.

Un article alarmiste sur les lingettes pour bébé circule sur les réseaux sociaux. Selon le site Waouh Mag, un composant des lingettes, la méthylisothiazolinone (MIT), a provoqué des « réactions irritantes chez les jeunes enfants. »

Waouh Mag s’appuie sur un article publié dans une revue scientifique par Mary Wu Chang, une médecin américaine. La dermatologue, spécialisée en pédiatrie, a détaillé les cas de six enfants présentant des dermatites de contact. Ces enfants ont eu une réaction allergique à la MIT, selon le docteur. La réaction a disparu après que les parents ont cessé d’utiliser des lingettes pour bébé. Les enfants présentés dans l’article étaient âgés de trois à huit ans. Des tests ont révélé une réaction allergique à la MIT chez chacun de ces patients.

Le site Waouh Mag ne précise pas que l’article du médecin a été publié il y a quatre ans. Depuis, la substance a été interdite par l’UE dans les lingettes. L’article original de Waouh Mag date de novembre 2016, mais il vient d’être repartagé sur les réseaux sociaux sur des pages liées à Waouh et n’a pas été mis à jour avec cette interdiction.

Quels risques ce composant présente-t-il ?

En 2013, la MIT a été élue « allergène de contact de l’année » par la Société américaine de dermatite de contact. La même année, Cosmetics Europe, association regroupant les industriels du secteur, avait recommandé aux fabricants de retirer le MIT de la composition des produits cosmétiques non rincés.

La substance est utilisée comme conservateur dans les produits cosmétiques. Elle a fait sa réapparition depuis que les parabens sont devenus indésirables sur nos étagères.

Depuis février 2017, l’UE a interdit la MIT dans tous les produits non rincés (y compris, donc, les lingettes pour bébés). Les produits vendus en France ne devraient donc plus en contenir maintenant, ce que ne précise pas Waouh Mag.

La MIT est encore autorisée dans les produits rincés (shampoings, gels douche…). Toutefois, à partir du 27 avril, il sera interdit de vendre de tels produits contenant une concentration supérieure à 15 ppm de MIT.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

 

 

20minutes

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn