Economie International 

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie après un long weekend pascal, portés par le recul du nombre de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis et des tensions géopolitiques.

Vers 04H40 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai, prenait 26 cents à 65,20 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juin et donc c’est le premier jour comme contrat de référence, gagnait 39 cents, à 69,73 dollars.
Les cours sont soutenus par les inquiétudes sur le pétrole iranien, après la nomination la semaine dernière par le président américain Donald Trump du faucon John Bolton comme conseiller à la Sécurité Nationale.

M. Bolton milite pour une sortie de l’accord nucléaire avec l’Iran, troisième producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Le marché va continuer à digérer les signaux sur le retrait ou non des Etats-Unis du fragile accord sur le nucléaire avec l’Iran“, a déclaré Stephen Innes, analyste chez Oanda.

En l’absence de rapports sur le marché de l’OPEP ou de l’AIE, la géopolitique va rester un élément essentiel“.

Les marchés sont aussi portés par les informations de la société américaine Baker Hughes. D’après elle, le nombre hebdomadaire de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis, qui donne une indication de la production américaine de brut à venir, a reculé de sept unités à 797 puits.

Les cours montent ce matin. Je crois que c’est dû en premier lieu aux effets persistants du rapport de Baker Hughes“, a dit à l’AFP Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures à Singapour.
L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), associée à dix autres producteurs non membres du cartel dont la Russie, s’étaient accordés fin 2016 pour limiter leur production afin de faire monter les cours.

Cet accord est valable jusqu’à la fin de l’année 2018 mais la hausse de la production de pétrole de schiste américain menace de réduire à néant leurs efforts pour rééquilibrer le marché.

La production américaine hebdomadaire a augmenté à un niveau record de 10,43 millions de barils par jour.

Jeudi, le Brent pour mai a fini à 70,27 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 74 cents.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie. a pris 56 cents à 64,94 dollars.
prixdubaril

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn