Le pétrole monte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, du fait des risques de nouvelles sanctions contre l’Iran, mais la progression était limitée par la hausse de la production américaine.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison juillet, gagnait 7 cents à 73,20 dollars.
Le président américain Donald Trump menace depuis des mois de sortir les Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien qu’il juge mauvais et les craintes sont grandes parmi les partisans de l’accord qu’il ne passe à l’acte à l’expiration le 12 mai de l’ultimatum qu’il a donné aux Européens pour obtenir des concessions iraniennes, ce à quoi Téhéran s’oppose.
De nouvelles sanctions américaines contre Téhéran réduiraient l’offre de brut.
La question des sanctions contre l’Iran demeure“, a déclaré Greg McKenna, analyste chez AxiTrader.
Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants, a indiqué que les exportations iraniennes avaient atteint en avril le volume -record depuis la levée des sanctions- de 2,6 millions de barils, achetés pour plus de la moitié par la Chine et l’Inde.

Mais certains autres experts relèvent que l’appréciation du billet vert et la hausse de la production et des réserves américaines limitent la hausse des prix, en alimentant les craintes de surabondance.

Related posts