Plus de 1.000 dossiers de rééchelonnement des dettes déposés auprès de l’ANSEJ

ALGER- Plus de 1.000 dossiers ont été déposés par de jeunes promoteurs de micro-entreprises auprès de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) pour bénéficier des mesures de rééchelonnement des dettes et d’annulation des pénalités de retard, a indiqué dimanche à Alger la directrice générale de l’Agence, Samira Djaïder.

“Quelque 1.100 dossiers ont été déposés à ce jour par de jeunes promoteurs de micro-entreprises auprès de l’ANSEJ pour bénéficier des mesures de rééchelonnement des dettes et d’annulation des pénalités de retard”, a précisé Mme Djaïder, lors du Forum d’El Moudjahid, animé en compagnie du Directeur général de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), Mohamed Hamoudi. “Plus de 500 de ces dossiers ont été déposés, à cet effet, par l’Agence auprès des banques concernées”, a-t-elle ajouté.

Les agents d’accompagnement des structures de l’ANSEJ au niveau local ont effectué des visites d’inspection à près de 860 micro-entreprises concernées pour examiner de près leur situation dans le cadre de cette mesure, a affirmé la responsable.

Elle a rappelé, en outre, que des mesures avaient été prises pour accompagner certains jeunes entrepreneurs rencontrant des “difficultés”, consistant notamment en “le rééchelonnement des crédits contractés pour la réalisation de leurs projets et l’annulation des pénalités de retard”.

“Cela ne veut aucunement dire l’effacement de la dette”, a-t-elle insisté.

Ces mesures d’accompagnement concernent uniquement les jeunes entrepreneurs, dont les projets ont bénéficié d’un financement avant mars 2011, vu que ces derniers n’ont pas profité des facilités et avantages accordés après cette date”, a souligné la même responsable, précisant que “le délai de dépôt des dossiers pour les entrepreneurs concernés par ces mesures s’étend jusqu’au 30 juin 2018”.

Hamoudi a, pour sa part, fait savoir que la CNAC avait reçu 450 dossiers dossiers de jeunes promoteurs de micro-entreprises, créées dans le cadre de ce dispositif pour bénéficier de la mesure de rééchelonnement des dettes et d’annulation des pénalités de retard, invitant les promoteurs concernés à se rapprocher des agences locales de la CNAC, dans le cadre de cette démarche visant à relancer les micro-entreprises en difficulté.

 

aps

Related posts