Communauté nationale à l’étranger: plus de 100 demandes pour la création de projets en Algérie

ALGER- Plus de 100 jeunes algériens établis à l’étranger ont été enregistrés à l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) et à la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), depuis janvier 2018 en vue d’investir en Algérie à travers la création de micro-entreprises, a fait savoir dimanche la directrice générale (DG) de l’ANSEJ, Samira Djaïder.

“Plus de 100 jeunes relevant de la communauté nationale établie à l’étranger, notamment en France, ont déposé, à distance, leurs demandes  pour investir en Algérie à travers la création de micro entreprises, dont 60 demandes dans le cadre de l’ANSEJ et 49 au niveau de la CNAC”, a indiqué Djaïder au forum El-Moudjahid accompagné du DG de la CNAC, Mohamed Hamoudi.

Cette mesure, a-t-elle poursuivi, s’inscrit “dans le cadre des orientations du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, visant à inciter les membres de la communauté à participer au développement de l’économie nationale en bénéficiant notamment de mécanismes d’accompagnement et d’   avantages mis au profit des jeunes porteurs de projets afin de leur permettre de créer des micro entreprises dans le cadre de l’ANSEJ  et de la CNAC y compris ceux relatifs au financement et aux délais de paiement outre les mesures prises pour l’étude de dossiers”.

A ce propos, plusieurs facilités ont été accordées en vue d’encourager les Algériens établis à l’étranger, notamment les jeunes à venir investir en  Algérie et mettre à profit leurs compétences.

De son côté, M. Hammoudi a indiqué que “les jeunes porteurs de projets sont orientés vers des secteurs productifs et générateurs de richesse qui répondent aux besoins locaux afin de diversifier l’économie nationale à l’instar des secteurs de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme, de  l’environnement et des technologies de l’information et de la communication (TIC)”.

Evoquant le bilan des projets, le même responsable a fait état de la création de près de 500.000 micro-entreprises dans le cadre de l’ANSEJ et de la CNAC ce qui a permis de créer plus d’un (01) million poste de travail.

 

aps

Related posts