Monde 

Gaza : Lavrov juge «blasphématoire» de comparer les civils tués à des «terroristes»

Le 16 mai, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a critiqué l’attitude israélienne qui assimile les civils tués, à Gaza, à des «terroristes». Le président Vladimir Poutine a quant à lui appelé à «renoncer à la violence» .

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a jugé le 16 mai «blasphématoire» de comparer à des «terroristes» les dizaines de manifestants «pacifiques», tués à Gaza par des tirs israéliens.

«Je ne peux pas être d’accord avec le fait que des dizaines de civils pacifiques, notamment des enfants, y compris des nourrissons, qui ont été tués lors de ces incidents, soient des terroristes, c’est une déclaration blasphématoire», a Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse.

Le président russe Vladimir Poutine a appelé, pour sa part, à «renoncer à la violence» à Gaza, au surlendemain de la mort de près de 60 manifestants palestiniens, tués par des tirs israéliens, selon un communiqué du Kremlin.

Lors d’un entretien téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a souligné «l’importance de renoncer à la violence et la nécessité d’établir un processus de négociation efficace».

Le 14 mai, 59 Palestiniens ont été tués et des centaines blessés par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza, où des milliers de personnes ont protesté contre le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël.

Détails à suivre…

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn