Actualités 

EasyJet fera décoller son avion électrique l’an prochain, l’exploitation commerciale repoussée

AERONAUTIQUE Le prototype d’EasyJet devrait s’élancer dans les airs en 2019 mais sa mise en service commerciale n’est prévue qu’en 2030…

L’avion électrique d’ EasyJet effectuera son premier vol en 2019, rapporte Les Echos ce mardi. Mais l’exploitation commerciale d’avions à propulsion 100 % électrique, initialement prévue à l’horizon 2027, a été repoussée de trois ans jusqu’en 2030.

« Le vol électrique est en train de devenir une réalité et nous pouvons maintenant prévoir un avenir qui ne dépende pas exclusivement du kérosène », a déclaré le directeur général de la compagnie low cost Johan Lundgren. Le responsable a ajouté qu’il savait « comment intégrer cet avion à la flotte ».

Jusqu’à 180 places

EasyJet a choisi Wright Electric pour développer son appareil. L’entreprise travaille sur un moteur destiné à un avion de neuf places. Il s’agit du modèle dont les premiers essais auront lieu en 2019. Parallèlement, Wright travaille sur une version à 50 places et entend passer ensuite à 150 voire 180 places.

« Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas respecter l’échéance initiale », a assuré Jeffrey Engler, le dirigeant de Wright Electric. Les avions électriques devraient permettre de réduire d’environ 30 % les coûts en énergie des appareils.

Airbus et Boeing dans la course

EasyJet compte utiliser ces avions pour des vols jusqu’à 500 kilomètres, comme pour la liaison entre Londres et Amsterdam. D’autres concurrents développent aussi des avions électriques, comme Airbus et son projet d’avion régional hybride, l’E-Fan X, indique Les Echos

L’Américain Zunum Aero, soutenu par le fonds d’investissement de Boeing et la compagnie Jet Blue, développe lui aussi un avion électrique de douze places sur lequel il a adapté un moteur d’hélicoptère fabriqué par Safran.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn