Actualités Monde 

Immeubles effondrés à Marseille: Un fiasco municipal, «ces gens sont morts à cause des politiciens»

REPORTAGE La mairie de Marseille est largement critiquée pour son inaction avant l’effondrement des immeubles, et pour son manque de réaction depuis…

Trois immeubles insalubres se sont effondrés lundi à Noailles, dans le 1er arrondissement de Marseille.

Six corps ont déjà été retrouvés par les sauveteurs, qui poursuivent leurs recherches.

Beaucoup de personnes critiquent la mairie pour son inaction avant le drame, et son manque de réactions depuis.

« Ces gens ne sont pas morts à cause de maladie, mais parce que les &politiciensn’en ont rien à foutre. » La colère de Norah, 43 ans, résume le sentiment d’abandon qui prédomine chez les habitants du quartier de Noailles, dans le centre-ville deMarseille. C’est là que trois immeubles se sont effondrés lundi, emportant avec eux au moins six habitants.

« Je suis très en colère, la situation existe depuis 30 ans mais on ne fait rien contre. Pour vous dire, je ne suis même pas sûr que ce drame fasse avancer les choses. C’est une ville schizophrène, vous faites 200 mètres et vous passez de taudis dans lesquels les gens meurent, à des hôtels 4 étoiles. Il faut des punitions contre ces irresponsables », s’énerve Norah, qui a longtemps travaillé dans le quartier.

« Le mal est très profond »

Pour Patrick Desbouiges, régisseur social qui accompagne les plus pauvres, « la ville de Marseille est la première responsable ». « La ville préempte les immeubles, puis les laisse pourrir. Ça fait plus de 10 ans que le 63 devait être refait. Pourtant, en janvier dernier, ils ont encore repoussé les travaux de deux ans. Le mal est très profond, nous sommes actuellement gouvernés par une mafia politico-financière. L’expert qui a autorisé le retour des habitants a été payé. Quelle enveloppe a-t-il reçue ? Par qui ? », accuse-t-il.

Des élus aux abonnés absents

Si le maire Jean-Claude Gaudin s’est rendu sur place dans le milieu de l’après-midi, certains ont d’ailleurs souligné ironiquement qu’il venait pour la première fois dans ce quartier populaire, accompagné d’élus. Depuis, leur présence et leur parole sont rares. Le maire de Marseille a toutefois annoncé dans un communiqué ce mercredi en fin de journée qu’il tiendrait un point presse ce jeudi, à 11 heures, en mairie. Certains adjoints n’ont pas hésité à poster des photos sur les réseaux sociaux, arborant de larges sourire pour une soirée autour sur chocolat !

20minutes

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn