Actualités Tech & Net 

“Des solutions alternatives dans la construction pour réduire l’extraction du sable”

ALGER – Des solutions novatrices sont en train d’être testées pour remplacer le sable dans la construction de routes et de bâtiments afin de réduire les conséquences potentielles de son extraction sur l’environnement, a indiqué ONU environnement (Programme des nations unis pour l’environnement) sur son site web. 

“Le plastique recyclé, la terre, le bambou, le bois, la paille et d’autres matériaux peuvent être utilisés comme matériaux alternatifs au sable dans la construction de routes et de bâtiments, a souligné l’institution onusienne dans un article, publié récemment, intitulé “la recherche de solutions pour l’extraction de sable durable”.

Pour les auteurs de cet article, “la clé” semble être de mélanger d’autres matériaux avec le béton afin de donner au mélange la stabilité nécessaire aux constructions. Plusieurs pays ont déjà expérimenté les routes en composite de plastique.

“La première piste cyclable entièrement construite en plastique recyclé a été ouverte à Zwolle, aux Pays-Bas, en septembre 2018”, ont -ils fait savoir. Ils ont même estimé que les routes en plastique sont trois fois plus “durables” que les routes en asphalte traditionnelles, soulignant cependant, qu’elles sont encore en phase de test, car leur longévité et leur conséquence sur l’environnement doivent encore être étudiées.

L’article évoque la dernière réunion de Genève en octobre 2018 où plusieurs acteurs des secteurs industriel, environnemental et universitaire se sont réunis pour débattre de la question émergente de l’extraction du sable et des solutions permettant de réduire ses conséquences potentielles sur l’environnement.

ONU environnement affirme que le sujet devrait interpeller les gouvernements d’autant que le sable qui n’est pas une ressource inépuisable est “la troisième ressource la plus utilisée de la planète” après l’air

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn