Actualités Economie 

La société générale réduit ses prévisions de prix du pétrole en 2019

Paris: Société générale a réduit lundi ses prévisions pour le prix moyen du pétrole en 2019 en raison des inquiétudes sur la croissance mondiale qui ont alimenté l’aversion au risque sur les marchés pétroliers.

Le cours du Brent de mer du Nord a chuté de 25% l’an dernier, sa première perte annuelle depuis 2015, sous le coup de la volatilité des marchés actions, des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et de la hausse des taux d’intérêt.

Les marchés pétroliers ont subi une aversion au risque prolongée, comme cela a été le cas sur les marchés actions, en raison de graves inquiétudes sur la croissance économique mondiale et l’évolution de la demande de pétrole“, écrivent les analystes de SocGen dans une note de recherche.

La banque a ramené sa prévision de croissance de la demande mondiale à 1,27 million de barils par jour (bpj) cette année au lieu d’une estimation précédente de 1,43 million de bpj.

Elle prévoit aussi un renforcement significatif des stocks au premier trimestre, qui limitera aussi le potentiel de hausse des cours.

SocGen a réduit de neuf dollars ses prévisions de prix pour le Brent et le brut léger américain cette année, tablant sur des prix moyens de 64,25 dollars pour le Brent et de 57,25 dollars pour le West Texas Intermediate (WTI).

Dans une note datée du 6 janvier, Goldman Sachs a aussi réduit ses prévisions de prix pour 2019, à 62,50 dollars pour le Brent et 55,50 dollars pour le WTI contre respectivement 70 dollars et 64,50 auparavant.

Malgré la révision, SocGen se dit “modérément et prudemment” optimiste pour le marché dans la mesure où les fondamentaux restent solides.

L’offre et la demande mondiales devraient être pratiquement équilibrées cette année“, fait valoir la banque qui table sur une croissance de la demande au deuxième semestre.

Les futures sur le Brent se traitent autour de 58,41 dollars en milieu de journée, en hausse de 2,37% sur la séance, tandis que ceux sur le WTI grimpent de 2,42% à 49,45 dollars.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn