Actualités Monde 

Josette Audin, une vie en quête de la vérité sur l’assassinat de son mari

Josette Audin est décédée à l’âge de 87 ans. Elle aura consacré soixante années à faire reconnaître la vérité sur la mort de son époux Maurice, professeur de maths et communiste, torturé et tué par l’armée française durant la guerre d’Algérie. Jusqu’à ce qu’Emmanuel Macron lui demande pardon

 Josette Audin, une vie en quête de la vérité sur l’assassinat de son mari

Elle aura consacré l’essentiel de son existence à faire éclater la vérité sur le sort de son mari, le mathématicien communiste Maurice Audin, torturé et tué pendant la guerre d’Algérie. Josette Audin, mathématicienne et communiste également, est morte samedi à 87 ans, rapporte L’Humanité, journal qui a accompagné son combat tout au long de ces années.

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, 25 ans, fut embarqué par des militaires français venus le chercher dans son domicile d’Alger, où il vivait avec sa femme et ses trois enfants. Il ne réapparut jamais. L’armée française expliqua, mise en scène à l’appui, qu’il s’était évadé au bout de dix jours. Il avait en fait été torturé et tué. Josette Audin aura dû attendre le mois de septembre 2018, soixante et un ans après la mort de son mari et quatre mois et demi avant la sienne, pour que l’Etat admette officiellement la vérité, par la voix du président Emmanuel Macron.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn