Actualités Economie 

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par l’optimisme sur les réductions de la production de l’Opep et les espoirs de voir la Première ministre britannique Theresa May obtenir le feu vert du Parlement à l’accord sur le Brexit.

Vers 04H30 GMT, le baril de “light sweet crude, la bourse spécialisée dans l’énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en avril, gagnait 28 cents à 57,07 dollars dans les échanges électroniques en Asie.
Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, référence européenne, pour livraison en mai, progressait de 25 cents à 66,83 dollars.

Les cours montent (…) car les marchés sont optimistes sur les effets de la limitation de la production impulsée par l’OPEP“, a commenté Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures.

Premier exportateur mondial, l’Arabie saoudite veut poursuivre en avril les efforts mis en oeuvre ces derniers mois et vendre moins d’or noir que ses clients n’en demandent, a affirmé un responsable du pays à l’agence Bloomberg.

L’Arabie saoudite a mené la charge en réduisant fortement ses extractions (en 2019) pour éponger l’excès d’offre mondiale accumulé durant le deuxième semestre 2018“, a ajouté M. Lu.

La publication de données économiques américaines meilleures ainsi que des assurances sur le Brexit encouragent l’appétit pour le risque à court terme“, poursuit M. Lu

Theresa May a assuré lundi soir avoir obtenu des garanties légalement contraignantes à l’accord de divorce avec l’Union européenne, à la veille d’un vote crucial du Parlement à Londres.

D’autres analystes s’inquiètent de l’augmentation de la production de pétrole de schiste américain dont ils craignent qu’elle ne réduise à néant les efforts de l’OPEP.

Le marché s’attend à ce que l’OPEP prolonge ses quotas en avril mais les cours auront du mal car la production américaine monte en puissance“, a déclaré Edward Moya, analyste chez Oanda. “Quand on assistera à une hausse des plateformes de production et des niveaux de production, le brut pourrait reculer et le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI),  descendre à des seuils tournant autour de 45 dollars“.

Lundi, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, s’est apprécié de 84 cents pour terminer à 66,58 dollars à Londres.

A New York, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), a gagné 72 cents pour finir à 56,79 dollars.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn