Actualités 

Présidentielle 2019: sit-in de protestation des étudiants à Alger

ALGER- Des centaines d’étudiants ont organisé, mardi à la Place Audin et à la Grande Poste à Alger, un sit-in pacifique de protestation pour revendiquer l’application de la Constitution et le changement du système.

 Lors de ce sit-in qui intervient au lendemain du message adressé par le président de la République à la Nation, des étudiants de différents facultés d’Alger ont scandé des slogans revendiquant un changement radical du système et le respect de la Constitution et brandi des banderoles appelant à l’unité des étudiants à l’égard des questions décisives et au maintien du caractère pacifique des mouvements de protestation.

Les étudiants ont également exprimé leur rejet de la décision du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique d’avancer les vacances universitaires de printemps au 10 mars au lieu du 21 de même mois.

Des sit-in et des marches de protestations similaires ont été organisés dans plusieurs wilayas à l’instar de Constantine, Sétif, Tebessa et Annaba où des étudiants et des citoyens brandissaient des banderoles sur lesquelles étaient inscrits “changement radical”, “Oui à la justice et à l’Etat de droit”, “réformes politiques”, “dignité et citoyenneté” et “la décision revient au peuple”.

Au centre du pays, le mouvement de grève générale auquel ont appelé des parties inconnues via les réseaux sociaux pour une période de cinq jours consécutifs s’est atténué au troisième jour, à l’instar de Blida, Djelfa, Aïn Defla, Tipasa, Chlef, Médéa et Boumerdes où les locaux commerciaux, organismes publics et administratifs et stations-service ont repris leurs activités normalement. Toutefois, la grève est maintenue dans wilayas de Bejaïa, Tizi Ouzou et Bouira.

Les wilaya du sud ont, elles aussi, enregistré des sit-in similaires, à l’instar de Ouargla, El Oued et Tindouf et Laghouat, à un degré moindre.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn