Actualités Monde 

Soudan: le président Omar el-Béchir a été destitué par l’armée

KHARTOUM – Le président soudanais, Omar Hassan al Bachir, a été arrêté et mis en résidence surveillée, a annoncé jeudi le ministre soudanais de la défense, Iwadh Ben Aouf, dans un discours télévisé, reprochant “au système en place la mauvaise gestion” des contestations en cours, depuis plus de trois mois dans le pays.

Les habitants de la capitale soudanaise ont rejoint massivement les milliers de manifestants réunis pour le sixième jour consécutif devant le siège de l’armée, qui abrite aussi le ministère de la Défense et la résidence officielle du président Béchir.

Ces milliers de Soudanais réclamaient invariablement la démission du président Béchir, 75 ans, et au pouvoir depuis trois décennies, et demandent à l’armée de rejoindre leur mouvement.

La foule déterminée avait défié toute la journée de mercredi le régime devant ce siège de l’armée, dont les intentions, tout comme celles de la police, restent pour l’instant incertaines.

Mercredi, le parti du Congrès national (NCP) du président Béchir avait appelé l’ensemble de ses membres à un rassemblement de soutien au chef de l’Etat jeudi à Khartoum, signe que le président ne semblait pas prêt à céder.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn