Actualités Economie 

Agriculture : Campagne céréalière 2018/2019 Les instructions du ministre de l’Agriculture

 Le commit de l’état, donne l’avale pour la prise de toutes les mesures nécessaires, à l’effet de mettre à la disposition des agriculteurs tous les moyens nécessaires au bon déroulement de la campagne céréalière 2018/2019.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari, après la réunion tenue, Mardi dernier  avec le premier ministre, a donné, instruction pour prendre toutes les mesures nécessaires, à l’effet de mettre à la disposition des agriculteurs tous les moyens nécessaires au bon déroulement de la campagne céréalière 2018/2019, selon un communiqué émanant du ministère de l’agriculture. Cette instruction intervient lors d’une réunion du Comité national de préparation, du suivi et d’évaluation de la campagne céréalière 2018/2019 (labours semailles et moisson-battage). Outre les cadres centraux du ministère, la réunion a vu la participation des représentants de l’interprofession des filières céréales et légumes secs et les représentants de plusieurs structures membres du Comité national de préparation, du suivi et d’évaluation de la campagne céréalière 2018/2019, dont l’Office algérien interprofessionnel des céréales (Oaic), la Chambre nationale d’agriculture, la Caisse nationale de la mutualité agricole (Cnma), la Badr ainsi que les instituts techniques, a ajouté le méme communiqué. Le ministre de l’agriculture a rappelé le caractère stratégique de cette filière de par sa place dans la production et la consommation nationale. M. Chérif Omari a noté avec satisfaction les conditions climatiques et techniques favorables à une bonne récolte céréalière cette année, tout en appelant les différentes structures concernées à une mobilisation accrue pour accompagner les professionnels et ce, dans l’objectif d’améliorer la productivité et la production nationale. Concernant la campagne moisson-battage,qui devrait commencer fin avril au Sud du pays, le ministre a insisté sur l’importance de mobiliser tous les moyens humains et matériels pour faciliter aux céréaliculteurs la récolte, la livraison et le stockage de la production dans de bonnes conditions. Abordant le volet irrigation, dont l’objectif assigné à cette filière est d’atteindre 600 000 ha d’ici à 2020, le ministre a appelé à l’examen d’autres palliatifs pouvant aider à atteindre cet objectif. Il a également appelé au changement de paradigme et de méthodes de travail et à l’intégration des connaissances et savoir-faire des professionnels, des instituts techniques et des universités pour améliorer la production et réduire la dépendance du pays du marché céréalier extérieur. S’agissant de la campagne céréalière 2018/2019, la surface emblavée est estimée à plus de 3,5 millions d’ha contre 3,4 millions d’ha, lors de la campagne précédente avec la mobilisation de 3,2 millions de quintaux de semences certifiées et 2,2 millions de q d’engrais. Pour les légumes secs, la campagne actuelle a enregistré une production record de lentilles de 200 000 quintaux (semence et consommation), a conclu le même communiqué.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn