Actualités 

la conjoncture actuelle requiert le professionnalisme et le respect de la déontologie

Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Hassane Rabehi, a affirmé jeudi à Alger que la conjoncture sensible que vit le pays requiert des médias “un contenu responsable” fondé sur le professionnalisme et le respect de l’étique et la déontologie.

Il incombe à l’ensemble des responsables du secteur de l’information de “donner une information correcte et d’être à la hauteur de la mission de sensibilisation et d’orientation au service de l’intérêt du pays, particulièrement en cette conjoncture sensible qui requiert de tout un chacun un discours responsable plaidant pour des efforts louables en vue de concrétiser les objectifs escomptés”, a déclaré le ministre à la presse en marge d’une visite au siège de la Télédiffusion d’Algérie (TDA).

“Qu’il s’agisse de médias publics ou privés, nous souhaitons voir primer le professionnalisme et le respect des principes de déontologie”, a-t-il poursuivi relevant que le communiqué rendu public, mercredi, par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) à ce propos “mettait en avant d’importantes règles à même de servir de fondement au secteur de l’Information dans notre pays”.

L’ARAV avait rappelé dans son communiqué, la nécessité impérieuse de respecter le principe de la déontologie qui lie la profession et les règles posant le droit du citoyen à une information objective, par une transmission des faits et autres événements de façon neutre, complète et loin de toute appréciation tendancieuse, lors de la transmission des faits et événements, de la diffusion d’images et d’animation d’interviews et d’entretiens.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn