Actualités Economie 

Extension du gazoduc reliant l’Algérie et l’Espagne Une compagnie suisso-saoudienne favorite

Selon le site spécialisé MEED, Arkad ABB, compagnie suisso-saoudienne, est favorable pour décrocher le projet du gazoduc.

La compagnie suisso-saoudienne ArkadABB a émergé comme étant le favori pour l’obtention du projet d’extension du gazoduc reliant l’Algérie et l’Espagne, a rapporté hier le site spécialisé MEED. L’opérateur du gazoduc Med gaz a l’ancien projet visant à augmenter la capacité de transport de gaz des 210 kilomètres reliant l’Algérie à l’Espagne. Medgaz a lancé un appel d’offres au début du mois d’avril pour des travaux d’ingénierie, d’approvisionnement et de gestion de la construction d’un turbocompresseur supplémentaire commissionné à la station de compression de Beni Saf en Algérie.La valeur du contrat est estimée aux environs de 75,5 millions de dollars. Selon MEED, la joint-venture Arkad-ABBaurait soumissionné l’offre la plus basse sur le projet comparé aux deux autres offres effectuées par le britannique Petrofac et l’espagnol Tecnicas Reunidas .L’officialisation de l’obtention du contrat par Arkad-ABB est prévue pour juin.Le début des travaux est prévu pour le mois de juin pour une durée de 18 mois,précise la même source. Le gazoduc dispose d’une capacité de 8 milliards de mètres cubes journaliers allant de BeniSaf jusqu’à Al meria. Les travaux devraient permettre d’augmenter la capacité à 9,8 milliards de mètres cubes journaliers.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn