Actualités Monde 

Plusieurs morts dans une attaque au couteau dans la préfecture de police de Paris

« On savait qu’en tant que flics, on pouvait être menacé, mais on ne pouvait pas imaginer que ça viendrait de la maison. » Quelques heures après qu’un agent administratif de la préfecture de police de Paris a poignardé à mort quatre de ses collègues et grièvement blessé une cinquième, la stupeur peine à retomber. « C’est dur de se dire que c’est sur notre lieu de travail, que c’est quelqu’un de chez nous », poursuit cette jeune fonctionnaire de police, encore sous le choc. L’assaillant, âgé de 45 ans, travaillait la préfecture depuis une quinzaine d’années en tant qu’agent administratif dans un service informatique.

L’assaillant a été abattu. Il serait lui-même un agent administratif au sein de la préfecture. La piste terroriste n’est pour l’heure pas privilégiée.

Armé d’un couteau, l’assaillant a attaqué et tué au moins quatre agents Les victimes, trois hommes et une femme, appartenaient au service de renseignement ou à la brigade de sécurité de proximité dans la cour de la préfecture de police, qui se trouve sur l’île de la Cité à Paris.

Ce jeudi soir, les motivations de cet agent administratif restent encore inconnues. « Il n’avait jamais présenté de difficultés comportementales (…), il n’y avait jamais eu de signe d’alerte », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, lors d’un point presse improvisé. Une enquête pour « homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « tentative d’homicide » a été ouverte par le parquet de Paris. Le parquet national antiterroriste n’est pas saisi mais « évalue » la situation.

 

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn