Actualités Monde 

Tunisie : Ouverture d’une nouvelle enquête contre Nabil Karoui

Ces rebondissements, qui peuvent influencer le processus électoral, selon certains observateurs locaux, surviennent alors que les électeurs résidant à l’étranger ont déjà commencé, vendredi, à choisir leurs députés à l’Assemblée des représentants du peuple.

 Le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Sliti, a confirmé l’ouverture d’une enquête suite à une plainte multiple contre Nabil Karoui, candidat au second tour de la présidentielle, déposée par l’association Vivre à la tunisienne (Aïch Tounsi), le parti islamiste Ennahdha (Renaissance) et deux candidats aux législatives.

Cité par la radio privée Mosaïque FM, M. Sliti a assuré que le juge d’instruction du pôle financier était chargé de la plainte déposée jeudi par Mohamed Abbou, le président du parti Le Courant démocratique, portant sur d’éventuels contrats conclus entre M. Karoui, la présidente de Vivre à la tunisienne, Olfa Tarrès, ainsi que le parti Ennahdha avec des sociétés de lobbying nord-américaines.

«Le juge d’instruction a chargé la première unité de recherche de la Garde nationale de mener les enquêtes et recherches nécessaires en la matière», a-t-il précisé.

Pour rappel, M. Abbou avait annoncé jeudi que son parti avait déposé plainte contre Nabil Karoui suite à la diffusion de documents soupçonnant ce dernier d’avoir payé une agence canadienne afin de promouvoir sa réputation électorale mais surtout pour lui faciliter un accès à des personnalités mondiales, citant Donald Trump ou encore Vladimir Poutine.

 

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn