Actualités 

L’information de l’opinion est cadenassée

On s’étonne du succès foudroyant des réseaux sociaux. Pourquoi s’en étonner dès lors que l’opinion publique constate qu’il n’y a aucune différence entre les médias publics et privés. Que ceux-ci diffusent l’information audio visuelle ou écrite. Ce sigle « Quotidien indépendant » que l’on lit dans la plupart des journaux de la presse écrite est tout juste symbolique. En réalité la liberté d’expression et l’esprit d’analyse ont depuis longtemps été bannis. Il faut écrire entre les lignes et faire preuve d’une très grande subtilité pour faire passer un message qui éclaire le lecteur sur la réalité ambiante. Faute de quoi il n’y a aucune possibilité de publication. Les citoyens dont la plupart sont jeunes ne lisent plus la presse ni regardent les chaines privées agréées par l’Etat. Ils préfèrent et de loin se référer à ce qui est aujourd’hui le plus répandu dans le monde : Internet et les réseaux sociaux qui transmettent l’information instantanée, celle qui suscite les commentaires et les différences de point de vues . Là au moins ils savent qu’ils ont accès aux nouvelles en temps T.

D.S.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn