Actualités 

En soutenant Mihoubi le FLN rend un très mauvais service à ce candidat

Le FLN rendra probablement samedi prochain sa décision de soutenir le candidat Mihoubi, qui est aussi le secrétaire général du RND. Un deal semble avoir été conclu entre les deux frères ennemis. Ainsi le FLN dont on misait une prudence stratégique vient de céder encore une fois à la tentation de se maintenir au premier rang de la scène politique mais en agissant ainsi il enfonce Mihoubi car l’électorat populaire a déjà  tiré un trait sur le FLN et son clone le RND tous deux ayant soutenu avec ferveur un cinquième mandat pour Bouteflika.

 

Mihoubi se rendra certainement compte le jour de l’élection présidentielle lorsque les citoyens qui iront voter ce jour là ignoreront superbement le bulletin sur lequel figurera la photo de ce candidat. L’écrasante majorité des Algériens n’a cessé de crier « FLN dégage » au cours des premières manifestations du mouvement populaire. Ils n’ont pas du tout changé d’avis concernant l’autre  parti, celui dont le chef n’était autre qu’Ouyahia le premier ministre le plus détesté du pays. L’expression de leur vote ne créera aucune surprise. Tous ceux qui voteront ce jour là exprimeront leur rejet significatif de cette figure de proue d’un régime honni et sanctionneront en même temps l’ex parti unique qu’ils estiment responsable de la crise dont est empêtré le pays.

Finalement le deal conclu avec le FLN est le plus mauvais choix fait par Mihoubi car il rappelle des souvenirs douloureux chez le peuple. D’un autre coté  ce soutien du FLN  à la veille de cette présidentielle semble étrange car on n’explique pas un tel changement d’attitude à la dernière minute. En effet tout semblait indiquer un soutien à Benflis ou à Belaid, tous deux ayant fait partie de la famille FLN. Seddiki le porte parole du parti étêté avait même fait partie du staffe électoral de Benflis lors de sa dernière compétition malheureuse avec Bouteflika. Pourquoi donc cette volte face spectaculaire ? A moins d’une sorte de bote secrète utilisée par l’ex partie unique qui en a toujours une en réserve et qui la sort toujours au moment opportun. Celle-ci consisterait à enfoncer le candidat Mihoubi dans l’impopularité grâce au soutien de son frère ennemi et dégagerait en même temps l’espace aux deux autres candidats en l’occurrence Benflis et Belaid . Si c’est cette carte qu’a joué lé FLN ce n’est pas si mal pensé.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn