Actualités 

La coquette veut reprendre sa beauté 444 baraques démolies jusqu’à aujourd’hui

Depuis un mois, une chaine de « non-stop », de démolition des bidonvilles se déroule au niveau de la ville d’Annaba. Chose qui a résulté hier à la démolition de 444 constructions illicites, et ce, au niveau de la cité Bouhdid et Sidi Harb.

Cette vaste opération de lutte contre ces bâtis illégaux, a été engagée par les services de l’APC sur recommandation expresse du responsable de ce secteur, qui tient énormément à la réussite totale de cette action, pour deux objectifs ; d’une part, le relogement des personnes qui vivent dans des conditions insupportables, et d’autre part, rendre la beauté de la ville d’Annaba, comme le bon vieux temps.

Cette opération pour laquelle des moyens matériels et humains ont été mobilisés s’est déroulée en présence d’agents de l’ordre public pour prévenir toute velléité d’opposition des concernés par ces démolitions.

 

Il convient d’ajouter, que le phénomène des constructions illicites en dur et de baraques précaires n’a cessé de se développer ces dernières années dans la wilaya d’Annaba au vu et au su de tout le monde. D’où son combat par le recours à la démolition sans aucune concession de toute construction érigée sur des terrains relevant des domaines de l’Etat.

Cette anarchie, outre son caractère illicite, porte préjudice à l’harmonie et à l’esthétique urbaine. De ce fait, cette nouvelle tradition « construction illicite » doit cesser définitivement et les autorités doivent réagir à temps pour freiner cette propension, estiment des citoyens d’Annaba.

 

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn