Actualités Éditorial 

Celui qui aurait pu être le roi d’Algérie n’est plus

Idris El Djazairi, l’arrière petit fils de l’Emir Abdelkader le fondateur de l’Etat authentiquement algérien mais aussi monarque est mort à l’âge de 88 ans. Ce brillant aristocrate de sang princier aurait pu devenir roi si la révolution algérienne n’avait pas décidé d’instaurer un régime républicain. Avec le temps et tout ce qui s’était passé depuis 1962 à nos jours cette solution d’une monarchie n’aurait pas été mauvaise car en fait on a connu durant une vingtaine d’années une monarchie présidentielle dont les résultats sont désastreux. Imaginons un instant que ce brillant héritier de l’Emir Abdelkader ait été intronisé souverain de notre pays il n’aurait certainement pas gouverné le pays de son illustre aïeul en instaurant un régime qui a confisqué la souveraineté populaire mais aurait sans doute instauré une monarchie constitutionnelle un peu à l’image de la Suède ou des Pays Bas et on n’aurait pas connu ces terribles épreuves qui ont essaimé l’histoire de notre pays.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn