Actualités Economie 

JIJEL : AU DIAPASON DE LA LUTTE CONTRE LE COVID-19

Opérationnel depuis juillet dernier, le complexe agro-industriel de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) de Bazoul, à quelques encablures à l’est de la ville de Jijel, participe à l’effort d’approvisionnement des semouleries – minoteries de cette wilaya et d’autres de l’est et du sud du pays en blé dur et tendre.

 Cette immense installation qu’on découvre à proximité du grandiose port de Djendjen, le long de la route nationale 43 entre Jijel et Constantine, en bord de mer, est entrée en production en juillet 2019. Sa mission est de contribuer à assurer la sécurité alimentaire du pays en céréales.

De par ses capacités installées, cette infrastructure de stockage qui dispose de moyens de transport et de manutentions, tourne a plein régime pour alimenter les semouleries et minoteries aussi bien de Jijel que celles situées dans les wilayas de Sétif, Constantine, Bordj Bou Arreridj, El Oued, Ouargla et Biskra.

Ses capacités sont de 50.000 tonnes et une cadence de livraison de 3.500 tonnes/jour, selon les dires de ses gestionnaires.

Ce dimanche matin, la presse locale accréditée à Jijel devait effectuer une visite guidée de ce complexe agro-industriel pour constater de visu ce qui se fait en matière d’approvisionnement des différentes semouleries et minoteries, afin d’assurer la disponibilité de la semoule et enrayer la pseudo pénurie générée sur ce produit de base de consommation des familles algériennes.

Dans le même ordre d’idées, des caravanes de solidarité en direction de certaines communes déshéritées où persistent des « zones d’ombre » ont été lancées ces derniers jours à l’initiative des pouvoirs publics locaux. Un élan de solidarité bien accueilli en ces temps de crise sanitaire, selon les échos en provenance de ces contrées.

Cet élan multiforme et qui se développe au fil des jours a également concerné d’autres secteurs : des hôteliers ont mis à disposition leurs établissements pour le confinement de personnes atteintes de COVID-19, la confection de tabliers (blouses) et autres équipements de protection sanitaire, de masques de protection (bavettes), la désinfection de quartiers et cités d’habitation et d’établissements administratifs, etc … dans cette wilaya soumise au confinement partiel au même titre que plusieurs wilayas du pays.

 

 

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn