Actualités 

Covid 19 : Constantine en veille permanente

Les autorités sanitaires de la ville des ponts ne font qu’attirer l’attention des habitants de Constantine, leur demandant de respecter scrupuleusement les règles de protection indispensables comme le port du masque et la distanciation d’un mètre de toute personne à une autre. Il leur est également demandé d’éviter toute forme de cohue ou de bousculade dans les magasins de vêtements et de chaussures autorisés depuis une semaine à ouvrir leurs portes.  

La DSP de la wilaya de Constantine a fait part de sa préoccupation. Elle a remarqué une courbe ascendante dans la propagation du covid 19. Le nombre de cas ne cesse d’augmenter chaque jour et les hôpitaux de la ville accueillent quotidiennement des malades. Fait nouveau et préoccupant les cliniques et centres de soins pour malades chroniques des reins qui ont recours à la dyalise ont remarqué qu’un nombre de leurs patients ont été diagnostiqués positifs au covid19, sachant bien que ce type de malades est très vulnérable aux attaques du virus qui attaque l’ensemble de l’organisme et pas seulement les poumons comme on  le croyait au début de l’apparition de l’épidémie.

Le CHU Benbadis, l’EHP Hafid Boudjemaa ainsi que l’hôpital Didouche Mourad sont mobilisés 24/24 h. Ils ont aménage des lits spécialement affectés aux soins intensifs des malades atteints du coronavirus. Equipés en respirateurs artificiels ces hôpitaux ne pourront pourtant pas faire face à une augmentation des cas contaminés. Les médecins et personnels soignants ont  pris soin d’avertir les autorités sanitaires de la wilaya. Ils leur ont dit que si la courbe actuelle des contaminations continue en un rythme ascendant  il y a un potentiel risque de saturation des  capacités d’accueil et une insuffisance d’équipes médicalisées. Constantine  va-t-elle devenir le point de départ de cette deuxième vague tant redoutée du coronavirus et s’étendra t-elle aux wilayas limitrophes jusque là préservées ou connaissant qu’une infinité de cas ? Il y a fort à craindre que ce soit le cas si les règles imposées à toutes les wilayas du territoire national ne sont pas respectées comme il se doit. Il y a trop de relâchement observé dans ces wilayas de l’est du pays voisines de Constantine de la part de leurs habitants.

Les gens continuent de vivre leur quotidien comme si rien n’était, comme si le covid 19 était une farce. D’ailleurs beaucoup de citoyens de ces villes pensent qu’on leur ment et que le coronavirus est une invention. Ce type de comportement et d’attitude mentale réductrice  alimente les discussions  de rues et d’espaces publics, toujours remplis de gens, assis à vingt centimètres les uns des autres, sans masques, se touchant, se livrant à des accolades ou s’embrassant  lorsqu’il s’agit de femmes. Les superettes, commerces, magasins de vêtements de cosmétiques et de chaussures sont, ces jours –ci pris, d’assaut par une foule de clients qui se serrent les uns aux autres se bousculant, vociférant en éjectant des particules de salive parmi lesquelles se trouve certainement le virus qui se propage alors à l’exponentiel. Tous les ingrédients sont là pour faire étendre le virus au-delà de son espace de confinement.

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn