Actualités 

Benbouzid : « Nous devons nous préparer à vivre avec le covid 19 »

Un langage sobre, sans la moindre démagogie, c’est le style du ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid. Hier encore sur les ondes de la radio nationale le Pr en médecine qu’il a toujours été tout en revêtant le costume de ministre a déclaré que les Algériens doivent se faire à l’idée qu’il faille vivre encore longtemps avec le coronavirus mais que cela ne veut pas dire pour autant qu’ils doivent se plier ,sans broncher ,aux attaques pernicieuses de ce virus .   

Pour le ministre de la santé tout relachement dans la protection maximale contre ce virus ne fera qu’augmenter le risque de contaminations. «  Nous constatons , chaque jour qui passe une montée graduelle de la propagation du covid . Certes le nombre de patients contaminés guéris est nettement plus important que celui des malades graves et des décès qui sont au nombre de cinq par jour ». « Toujours est-il a ajouté le ministre que nous enregistrons des morts chaque jour et nous sommes par rapport à nos voisins maghrébins plus affectés » Le professeur Benbouzid explique cela par le comportement des citoyens algériens , plus récalcitrant que celui des Marocains et des Tunisiens lesquels a dit le ministre font preuve de plus de discipline et suivent strictement les mesures de protection et de confinement imposées par leurs gouvernements respectifs, ce qui n’est malheureusement pas le cas de nos concitoyens a t-il souligné , rappelant à ce propos les dernières décisions d’assouplissement prises par le premier ministre qui voulait débrider quelque peu l’atmosphère devenue pesante à cause du confinement assorti du couvre –feu . Le gouvernement a joué la carte confiance et a pensé que ces règles d’assouplissement concernant certaines activités commerciales jusque là interdites d’exercice rendraient plus facilement adaptables les règles strictes du confinement . Le résultat n’ pas été à la mesure de cette confiance a déclaré le ministre de la santé qui déplore un comportement irresponsable aussi bien des citoyens que des commerçants concernés par cet assouplissement. Tout le monde a remarqué a souligné le ministre cette marée humaine se ruant sur des magasins de vêtements, de chaussures et de quincailleries ménagères. Des scènes inadmissibles au vu de la situation dans laquelle vit le pays a précisé le ministre. Ce dernier avertit en soulignant avec le plus grand sérieux que si les citoyens ne font pas l’effort de suivre ce qui leur est dit en matière de protection individuelle contre le virus ils subiront l’assaut d’une deuxième vague qui sera plus terrible celle-là. Le ministre a tenu à préciser en réponse à une rumeur qui dit que le coronavirus marquera une pause au cours de la période estivale que cette rumeur est totalement fausse car premièrement a-t-il dit  un pays comme l’Arabie Saoudite qui détient le record mondial de chaleur à partir de mai enregistre actuellement une hausse significative de contaminations  par le covid19 , deuxièmement a ajouté Benbouzid avec une pointe d’humour , le coronavirus ne prend pas de vacances. Le ministre songe d’ailleurs à présenter lors du prochain conseil des ministres une proposition de loi concernant le port obligatoire du masque dans la rue pour tous les citoyens. La liberté du choix de  porter ou non un masque a donné des résultats désastreux. Le ministre  a tenu à rappeler «  Si on veut vivre protégé mais aussi libre de nous déplacer là où nous voulons il nous faut accepter la contrainte de porter le masque lorsque nous mettrons les pieds dehors » conclut –il.

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn