Actualités 

Annaba-Covid-19/La corniche verrouillée La fermeture de plusieurs accès aux plages

Le confinement ne se vivra pas les pieds dans l’eau. De nombreuses wilayas ont annoncé ce jeudi, la fermeture de plusieurs accès aux plages dans le cadre de la crise du coronavirus.

Il est question d’une fermeture partielle des routes et chemins menant vers les plages, voire toute la zone côtière de la wilaya d’Annaba. Une décision prise par les autorités locales, après avoir remarqué l’importance du trafic quotidien dans cette zone, et ce, depuis le début du mois sacré.

Cette interdiction, qui est une nouvelle étape pour lutter contre la propagation de l’épidémie, avec l’arrivée de la saison estivale durera malheureusement jusqu’à la levée du confinement.

Ainsi, pour limiter ce mouvement qualifié de “démesuré”, et remettre de l’ordre dans la gestion du confinement, les autorités locales vont bloquer les accès de la zone côtière, où l’accès au niveau de plusieurs routes et passages en partant d’Oued Kouba jusqu’à Ain Achir sera carrément interdit pour les véhicules et les personnes.

À l’exception des véhicules de transport de marchandises, des fournisseurs et des automobilistes munis d’autorisation de circulation ou bien les cas d’urgence. Ces derniers peuvent circuler dans cette zone, en attendant la fin du confinement sanitaire qui ne cesse de s’allonger à cause de l’irresponsabilité des citoyens et son non engagement dans la lutte contre la propagation du coronavirus.

Suite à la publication de ces nouvelles instructions dans la page Facebook de “Green Bike”, de nombreux commentaires ont qualifié ses nouvelles décisions de “non nécessaires”.

<< Je ne comprendrai jamais nos responsables, ils nous sortent un règlement pour un quartier qui compte 1 ou 2 cas pendant que dans des cités bien connues où le nombre est beaucoup plus important il n’y a pas de contrôle c’est la pagaille …c’est quoi le problème?>>, commente une personne.

<< Plutôt penser à la disponibilité des masques et des moyens de protection, comme les autres pays. De plus, vaut mieux contrôler les marchés et les magasins (endroits fermés) au lieu de fermer ces Zones-là>>, ajoute une autre.

En outre, la totalité des commentaires était cette nouvelle restriction, tout en signalant que dans les quartiers populaires le confinement et le couvre-feu n’étaient pas respectés, à savoir, El-Bouni, Bouhamra, Sidi Ammar, Souk Elil, les Allemands, kouba et presque tous les cités de la ville.

Par ailleurs, le problème n’est pas dans le mouvement des foules, sauf que, ces citoyens se baladent et font leurs courses tranquillement sans gants, sans masque et sans le moindre respect pour la distance de sécurité entre individus. Par contre, au niveau de la zone côtière il s’agit seulement de 4 ou 5 personnes qui sont bien distantes l’une de l’autre et qui ne représentent aucune menace pour l’autrui.

Néanmoins, une minorité d’internautes a respecté et affirmé cette décision, qui leur semblait “sage”, surtout en ce moment critique.

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn