Actualités Éditorial 

‘’ LE FCE ‘’ CE SIGLE DESORMAIS, AU PILORI.

Pour faire place nette, l’engagement rénovateur est fondamentalement requis à tous les paliers de toutes organisations professionnelles aspirant au rôle d’une élite dirigeante intrinsèquement convaincue des préoccupations économiques du pays.

En fait, il n’y a de rupture réelle que dans les actions de recherches de l’intérêt du pays et non ceux aux visions étroites au service des opportunistes résiduels, comme dans tout mouvement de systèmes anciens et révolus.

L’organisation patronale du forum des chefs d’entreprises ,dont les anciens dirigeants éclaboussés par des scandales judiciaires, peine à se relever de l’effet traumatisant qu’elle a subi, veut carrément se défaire de ce mal en changeant ce sigle aux souvenirs de frasques de l’ancien système et que l’opinion publique n’arrive plus à supporter.

Annoncé samedi, dans un communiqué, le Forum des Chefs d’Entreprises (FCE), le changement de sa dénomination aura lieu à la prochaine assemblée générale, en affirmant son engagement exclusif aux préoccupations économiques.

Ainsi et dès que les conditions sanitaires le permettraient, une assemblée générale serait tenue, tient à préciser cette organisation patronale, particulièrement à l’intention des acteurs économiques et de l’opinion publique en général, enrôlant dans son ordre du jour la décision de suppression cette appellation désormais ambiguë.

Convaincu, que l’Algérie nouvelle à laquelle aspirent les Algériens et les Algériennes, est celle où le forum n’aurait jamais dû se départir de sa mission, d’intermédiations et de régulations, fiables, viables et crédibles qui est sienne, se dissociant de la chose politique lit-on de le communiqué.

Dans ce même sens, le forum interdirait à tous ses membres l’exercice de toute activité politique, sous quelques forme que ce soit et sous sa couverture, se démarquant ainsi de tous les réflexes et pratiques ayant altéré son image de marque et obéré sa crédibilité,   réitérant la responsabilité sociétale et la dimension citoyenne qui lui revient ainsi qu’à tous les affiliés et à sa cause.

Le Forum s’est, par ailleurs démarqué des pratiques et réflexes qui ont “altéré son image de marque et obéré sa crédibilité”, souligne le communiqué, réitérant “la dimension citoyenne et la responsabilité sociétale de ses entreprises affiliées”.

 ALGER- Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) a annoncé samedi, dans un communiqué, le changement de sa dénomination à l’occasion d’une prochaine assemblée générale, tout en affirmant son engagement exclusif en direction des préoccupations économiques.

L’Organisation patronale “informe l’opinion publique en général et les acteurs économiques en particulier, de sa décision de changer de dénomination à l’occasion d’une prochaine assemblée générale devant se tenir dans les plus brefs délais et dès que les conditions sanitaires le permettront”, précise la même source.

En revanche, l’organisation s’engage à participer pleinement à l’essor économique du pays, en se refusant d’accomplir une quelconque autre mission qui n’est pas la sienne.

Tout en rendant hommage à la résilience dont fait preuve le peuple algérien face à la conjoncture difficile et complexe qu’il vit à l’instar de l’humanité toute entière, le FCE a réaffirmé son attachement à la préservation et à la consolidation de l’Etat-national

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn