Actualités Éditorial 

DEVELOPPEMENT LOCAL : « A QUEL NIVEAU EN SONT NOS MAIRES ? »

La valse de suspensions de plusieurs maires à travers le territoire national, opérée ces derniers temps par plusieurs walis de la république, vu l’état dans lequel se débattent certaines circonscriptions communales, gérées par des maires occupant ces postes, par ces vieux réflexes de tribalisme ou de clientélisme dont ils ne peuvent plus s’en départir.

Beaucoup de citoyens se sont insurgés et sortant de leurs gonds durement éprouvés et épuisés par ces politicards véreux aux promesses lancées à chaque rendez-vous électoral, fini tout ça, c’est ce que semble lire les électeurs dans les décisions prises par les walis, qui s’interrogent sur le niveau de pourrissement et c’est bien le terme dans lequel se débattent certaines collectivités locales.

La commune dans son essence est la promotion sociale à laquelle aspirent et se rattachent les citoyens et doit primer sur toutes les visées mercantilistes et encore loin d’un clientélisme, contraire aux défenses des droits de ses compatriotes qui sont finalement sa composante et à qui revient la légitimité de l’action citoyenne de savoir sur le devenir de leurs droits fondamentaux au sein de leurs APC.

A l’heure des évaluations et de sorties sur le terrain, beaucoup de voiles sont tombés, grâce à cet élan citoyen dans la participation de la gestion des affaires publiques liées à l’intérêt général où beaucoup d’insuffisances et fausses promesses ont été dévoilées, concernant le développement local de leurs circonscriptions, ce qui a permis la prise de mesures tantôt incitatives tantôt coercitives ou de redressement, selon le cas et : ‘’sur le champ’ ’décidées souvent par le chef de l’exécutif relevant de quelques wilayas du pays.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn