Actualités Info région 

Annaba/Oued EL Aneb une commune sinistrée Le comité des associations des quartiers se pose plein de questions

” Il y a quelques jours, nous avions publié la situation désastreuse de la nouvelle ville Drâa Errich, voilà qu’aujourd’hui on découvre une annonce de la commune d’Oued El Aneb en collaboration avec la direction de la jeunesse et des sports sur le thème du ” le plus beau quartier à Oued El Aneb “. Certes que le comité des associations des quartiers était toujours en première ligne pour supporter ce genre d’initiative.

Par contre, nous en tant que société civile, nous exigeons le simple droit du citoyen dans cette municipalité, qui manque de tout, à savoir l’urbanisme, la propriété, les aires de jeux, et même l’eau potable, qui est devenue l’une des souffrances majeures de la population, ainsi que la question ” du logement qui   reste la préoccupation de tous.

En tombant sur cetteannonce, plusieurs questions nous sont venues à l’esprit !

Cette direction a-t-elle jeté un coup d’œil sur la situation catastrophique du stade, dont des millions de dinars ont été attribuées pour sa réalisation ?

Est-ce la direction a joué son rôle en tant qu’établissement sportif pour aider la jeunesse, même en question de sensibilisation ? A-t-elle collaboré avec le ministère de la jeunesse et des sports pour la réalisation des espaces de distraction et de sport pour la jeunesse ?

Oued El Aneb est aujourd’hui une commune avec un nouveau P/APC.

Où est donc le maire dans tout cela ? Qui va prendre en charge les préoccupations des citoyens ?

Oued El Aneb n’est pas la seule municipalité, néanmoins, il y a d’autres communes telles que, la cité Kharaza, Ayeb Ammar, Oued Ziyad, Dràa Errich,etc. Le maire a-t-il visité tous les quartiers pour noter les manques existants, en sorte qu’il prenne en main ses responsabilités ?

Où est le Conseil populaire municipal?

Une municipalité a besoin d’un entretien sans cesse, elle est en besoin de lieux et d’espaces publics, elle a besoin ” d’un responsable ” pour qu’il puisse donner la vie à une agglomération laissée tomber dans la décrépitude, depuis des années. Oui, ça fait des années que les citoyens de cette commune obtiennent des promesses sans suite et voilà qu’aujourd’hui les mêmes promesses se dilapident avec le nouveau P/APC et le wali délégué. ”

Un petit texte a été partagé par le comité des associations des quartiers, pour revendiquer la situation déplaisante de la commune d’Oued El Aneb. Par ces quelques mots on peut voir que les rêves s’entassent pour les habitants de cette commune et surtout pour la jeunesse, qui n’a pas trouvé de refuge.

Malheureusement, leur situation perdure cela fait des années. Selon eux, le nouveau P/ APC est entièrement absent sur terrain, et ce, malgré les recommandations du premier responsable durant sa visite pour cette commune, classée avec les zones d’ombre de la wilaya d’Annaba.

Les photos partagées avec ce texte parlent d’elles-mêmes. Pas de routes, ni de trottoirs, pas d’éclairage, ni de placettes publiques, où les habitants peuvent se détendre. De plus, il y a un problème de perturbation dans la distribution d’eau potable.

Les conditions d’une vie simple sont inexistantes, jusqu’à quand ?

Ajoutons que cette situation est une copier-coller au niveau de presque tous les quartiers et cités de la wilaya d’Annaba et ses communes.

Les habitants en question n’ont pas demandé la lune, mais simplement ” la justice sociale », en espérant l’avoir, car ils en ont Ras-le-bol d’un mode de vie qui touche leur dignité en tant que citoyens Algériens qui vivent dans une République démocratique et populaire.

 

 

 

 

 

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn