Actualités Éditorial 

L’EURO-MED OU L’ESPOIR DES PEUPLES.

« Rien qu’un seul code, qui nous impose de nous regarder dans une histoire citoyenne ».

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune, lors de l’interview accordée à’’ France 24’’, le 4 juillet 2020, a réitéré que l’Algérie restera souveraine dans ses décisions, comme elle n’a aucunement l’intention d’interférer dans celles des autres Etats, œuvrant particulièrement au développement de la coopération, pour un partage équitable de la prospérité dans l’espace Euro/Méditerranéen/via l’Afrique.

Loin de cette vision d’un simple marché accordée à l’Algérie, mais la partie intégrale d’un co-développement, un partenaire à part égale, comme il a été souligné sur plusieurs tribunes, au parlement Européen ou au sénat Français, par le président de la république Abdelmadjid Tebboune.

Sur le dernier évènement historique de récupération des cranes de nos valeureux martyrs, le président de la république Française Emanuel Macron, restera pour l’histoire et les générations montantes, un homme de dialogue, puisque, reconnaissant pour la première fois, les méfaits de la colonisation dans mon pays a déclaré, le président de la république Abdelmadjid Tebboune.

Le président de la république reconnait fermement que les relations Algéro-Française sont souvent mouvementées et passionnelles et qu’il suffit de bonnes volontés pour qu’elles soient surmontées, pour œuvrer ensemble à la stabilité régionale et profiter des opportunités que peuvent offrir  ces volontés, pour un avenir de prospérité à partager dans cet espace commun.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn