Actualités 

ABDERREZAK MOKRI : 240 PROPOSITIONS POUR ENRICHIR LE PROJETDE LACONSTITUTION

Le Président du Mouvement de la Société pour la paix MSP, Abderrezak Mokri, a proposé lors d’une conférence de presse animée hier au siège de son parti, au cours de laquelle il a présenté les 240 propositions de son parti visant à enrichir le projet de révision constitutionnelle de faire de la ‘Charia’ une source principale du droit dans la nouvelle Constitution à côté de la proclamation du 1er novembre 1954.

Selon le Président du MSP, on argument le fait que l’islam soit religion de l’Etat et que la charia islamique ait donné naissance à une grande civilisation ayant plus de 14 siècles et qu’elle régente la vie de l’écrasante majorité du peuple algérien. Cela dit, il s’est dit ouvert à tous les principes juridiques, quelle que soit leur provenance. Pour ce qui est de la place de la langue amazigh , il a soutenu que son cadre naturel est la civilisation arabo islamique. Commentant la copie de la commission de M.  Laraba , le président du MSP a estimé qu’elle a maintenu en l’état l’ancien système. Concernant la proposition de constitutionnaliser l’envoi des troupes de l’emport des frontières algériennes, le président du MSP n’est pas contre, pour peu qu’elles soient mandatées par les représentants du peuple, c’est à dire l’Assemblée populaire Nationale Algérienne.  On ne veut aucunement que l’Algérie soit à l’écart de ce qui se passe dans son environnement, a t il clamé, se disant de l’avis du président Tebboune.

Le patron du MSP s’est prononcé en faveur de la tenue des élections législatives anticipées juste après le référendum sur le projet de révision constitutionnelle. Sur un autre registre, Abderrezak Mokri a trouvé un motif au lendemain de la restitution par les autorités françaises des crânes de 24 résistants algériens pour s’attaquer durement non seulement à la France coloniale mais aussi à la langue française, qu’il considère porteuse d’une culture hégémonique.

 

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn