Actualités Éditorial 

POUR UNE ECONOMIE PLUS DYNAMIQUE !

Dans cette démarche, l’Etat Algérien entend construire une économie basée sur la création des richesses, la compétitivité et l’innovation ayant comme support un tissu composé de PME, de start-up et de micro-entreprises axées sur la ressource humaine gage fondamental de développement.

Des changements radicaux seront introduits dans l’économie nationale, pour la libérer de ‘’cette mentalité rentière’’ et aller vers la concrétisation d’un développement durable.

Les principes de l’édification d’une économie saine et forte dans une Algérie nouvelle, ont été abordés par le président de la république Abdelmadjid Tebboune lors de l’entrevue accordée aux médias nationaux et diffusée par la radio et la télévision publique.

Selon les propos du Chef de l’Etat, l’éradication de l’argent sale et la création d’institutions fortes, permettra l’édification d’une économie nationale au sens propre du terme, en affirmant qu’elle a aussi besoin et pour se faire, de changements radicaux et structurels.

Dans cet ordre d’idées, le président de la république a déclaré en outre que des changements économiques seront officiellement annoncés durant la réunion d’août et que leur mise en œuvre sera directement entamée.

En ce qui concerne le plan de relance économique, M. Abdelmadjid Tebboune, Président de la république a réaffirmé la disponibilité de capacités financières qui permettront sa mise en œuvre.

En synthèse, le président de la république a longuement soutenu l’appui des secteurs stratégiques, tels, l’agriculture, les PME, les start-up parallèlement à la limitation de l’importation anarchique, ce qui contribuera à la réalisation de la diversification économique attendue, qui sera renforcée par beaucoup de changements à très court terme.

 

 

 

 

 

 

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn