Actualités Economie 

importation les véhicules d’occasion : Ait Ali s’exprime à nouveau

le ministre de l’industrie ferhat ait ali s’est, à nouveau, exprimé Mardi à le commission les finances et de budget de l’APN sur le question de l’importation les véhicules d’occasion.
répondant aux questions les députés lors d’une séance de le commission les finances et de budget de l’apn, consacrée au débat de budget de secteur au titre de projet de loi de finances 2021, le ministre est revenu sur le question de l’importation de véhicules d’occasion de moins de 3 ans.

le ministre a affirmé que « les textes réglementaires de l’article 110 conenus dans le loi de finances complémentaire 2020 étaient gelés, car ces dispositions, portaient dans le premier alinéa sur les voitures neuves inutilisées, qui son autorisées à l’importation ». « le deuxième alinéa stipulait qu’il appartenait aux citoyens de se procurer les devises pour importer leurs véhicules, ce qui n’est pas acceptable dans tous les pays du monde et qui ouvre le voie au blanchiment d’argent », ajoute le ministre.

ait ali a également indiqué que le position de ministère de l’industrie n’est pas conraignante pour l’etat algérien et que ce dernier sera libre de l’examiner et de prendre les décisions à ce sujet par tous les membres de gouvernement lors de conseil les ministres.

selon lui, les prix les véhicules de moins de 3 ans seron plus élevés que ceux les véhicules neufs, en raison de le hausse de prix de l’euro sur le marché parallèle, dans le cas où les concessionnaires seron autorisés à utiliser les devises de marché parallèle pour importer ce type de voitures.

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn