Actualités National 

Université d’El Tarf : Le coran et le hadith une référence pour un enseignement de qualité de la langue arabe et sa rhétorique en débat .

Le recours au texte coranique et au hadith du prophète (QSSSL) en tant que références pour un enseignement de qualité de la langue arabe et sa rhétorique a été mis en avant jeudi à El Tarf par des participants à un séminaire international en ligne sur ce thème organisé par le laboratoire du patrimoine et des études linguistiques relevant de l’université Chadli Bendjedid. Dans une intervention intitulée “Le texte coranique et le hadith entre présence et absence de la rhétorique dans la langue arabe”, Farid Aouf, enseignant de l’université Mohamed Sedik Yahia de Jijela estimé que l’absence du texte coranique et du hadith dans les manuels de la langue justifie, aujourd’hui, “le faible niveau de ses apprenants”. “Ce constat a été relevé au niveau des trois paliers de l’enseignement”, a souligné l’intervenant qui a soutenu que ce travail de recherche visait à cerner les raisons de cette situation et à proposer des solutions “didactiques” se basant sur le texte coranique et le hadith pour permettre à cette langue de reprendre la place qui lui sied. Tout en insistant sur l’importance de réviser les programmes didactiques et d’axer sur l’enseignement de cette langue, sa littérature et sa rhétorique en se référant au Coran et au hadith, des intervenants ont été unanimes à signaler que ces deux supports didactiques “sont actuellement absents ou faiblement présents dans les manuels de l’enseignement de cette langue”. Aussi, a-t-on préconisé de revoir les programmes éducatifs et œuvrer pour que le Saint coran et le hadith soient à nouveau inclus dans la didactique de la langue arabe afin d’améliorer le niveau des apprenants. Plusieurs autres thèmes se rapportant au recours au texte coranique et au hadith pour un enseignement de qualité de la langue arabe ont été débattus par les participants représentants les différentes universités nationales et celles de Turquie, du Maroc, de Tunisie, des Emirats arabes unis et du Sultanat d’Oman. Plusieurs institutions ont pris part à ce séminaire international en ligne dont le centre culturel islamique d’El Tarf, la maison de la culture ainsi que l’association locale “Sinaat Ghad”.

Related posts

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn