Actualités Info région 

Des promoteurs immobiliers à la wilaya d’El Tarf mécontents vis-à-vis de la DLEP et la conservation foncière

La grogne monte à El Tarf aussi bien au sein des lotisseurs que les souscripteurs. Le projet de 216 logements promotionnels dans la région d’El Frine à la commune de Ain Assel, est en souffrance, alors que 4 autres promoteurs sont pénalisés par le retrait de leurs programmes !

 

Joudi Kateeb

Le projet de 216 logements promotionnels dans la région d’El Frine à la commune de Ain Assel, wilaya d’El Tarf, est en souffrance depuis juillet, en raison des contraintes et difficultés que rencontre le promoteur immobilier chargé de ce programme s’inscrivant dans le cadre du programme de logements élaboré par le Président de la République 2014/2019. Le problème caractérisant cette affaire, réside en effet dans l’Etat Descriptif de Division «EDD», non publié à ce jour au niveau de la conservation foncière de la wilaya d’El Tarf, alors que le concerné remplit tous les critères nécessaires, entre autres permis de construire, et plan d’aménagement approuvée par le ministère de l’Habitat. Un retard accusé dans la publication de cet EDD pénalisant tant le lotisseur en question que les souscripteurs à ce projet, du fait que les actes notariés en Vente Sur Plan «VSP» sont dans l’impossibilité d’élaboration et par conséquent leur octroi aux concernés n’est plus pour demain. A cet effet, la grogne monte à El Tarf aussi bien au sein des lotisseurs que les souscripteurs. Le promoteur immobilier, qui s’est rapproché de notre rédaction avec des documents à l’appui, pointe en fait plusieurs anomalies surprenantes dans ce secteur devenu calvaire pour les lotisseurs de la wilaya, à l’issue d’une attitude incompréhensible du conservateur foncier, selon lui ! Dans ce même contexte, le promoteur interpelle le wali d’El Tarf à l’effet d’intervenir personnellement dans cette affaire et du coup mettre un terme à ce qu’il qualifie de politique de «hogra» et injustice exercée à son égard par le responsable de cette instance publique. Les acteurs de cette corporation souhaitent dans cette optique des rencontres périodiques regroupant le chef de l’exécutif de la wilaya d’El Tarf avec tous les différents intervenants et opérateurs économiques activant dans ce créneau d’envergure, comme cela a été effectué il y a quelques jours avec leurs homologues en LSP. Selon des sources fiables, cette affaire n’est pas des moindres, puisque 4 autres promoteurs immobiliers sont de leur côté pénalisés des suites de l’annulation de leurs projets par le wali actuel d’El Tarf en raison du retard accusé dans le lancement des travaux de réalisation de leurs programmes de logements, à cause d’un conflit opposant ces derniers à la directrice de logement «DLEP».

Articles relatifs

Leave a Comment

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn