Info région 

La maison de jeunes de Draa Labiad à Bord Bou Arreridj objet de tous les saccages

La Maison de jeunes de «Draa Labiad», dans la commune d’Al Yachir, à l’ouest de la wilaya de Bord Bou Arreridj, fait objet de saccages aussi bien par des inconnus que des jeunes amateurs fréquentant le stade de proximité, et ce, depuis des années, face à l’inertie totale des responsables concernés.

Belounis Radouane

Lors d’une visite, menant le journal «Le National»  à cet endroit, on a pu enregistrer le vandalisme touchant notamment toutes les portes, d’entrée et celle des bureaux internes, ainsi que les fenêtres, tandis que les murs intérieurs sont en grande partie vandalisés et détruits. Une maison de jeunes à l’abandon total, c’est comme si elle fait partie des restes de la guerre. A noter que cette maison de jeunes a été construite, il y a quelques année, sur un terrain agricole loin des agglomérations de près de 3 km, et inaugurée par la tutelle, sans pour autant installer un es gardien à l’effet de surveiller le chantier de construction. Cela fait presque 2 ans que cette instance culturelle et sportive à la fois, fait l’objet de saccages et vandalismes par des jeunes téméraires qui y ont trouvé une terre fertile afin d’exercer leurs actes criminels. Dans ce contexte, il faut le dire, cette maison de jeune est complètement détruite. Malheureusement, cela se produit au vu et au su des autorités et responsables locaux, ayant consacré des sommes colossales à l’effet de mettre en place cette structure. Mais, en fin de compte elle s’est trouvée abandonnée et vulnérable au sabotage et de démolition. Chose considérée comme un gaspillage de deniers publics, d’autant plus que nous sommes en pleine période d’austérité. Il convient de rappeler dans cette optique, que cette maison de jeunes, objet de saccages, n’en est pas des moindres, puisqu’il y’en a d’autres structures similaires au niveau de presque toutes les communes, et qui font également objet de vandalisme et saccages depuis longtemps, dû principalement au mauvais choix de terrains et sites, mais et surtout au manque de planification stratégique des projets.

Articles relatifs

Leave a Comment

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn