Economie International 

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en activité aux Etats-Unis.


Vers 04h50 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en janvier, gagnait 11 cents à 57,41 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en février, prenait 16 cents à 63,39 dollars.
La société américaine Baker Hughes a annoncé vendredi que le nombre hebdomadaire de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis avait chuté à 747 puits, soit une baisse de quatre unités après cinq semaines de hausse.

Les cours ont été soutenus ces derniers temps par la prolongation de l’accord de limitation de la production conclu par l’OPEP et d’autres producteurs comme la Russie. Mais les marchés craignent que la hausse de la production du pétrole de schiste américain ne réduise à néant les efforts du cartel pour rééquilibrer le marché.

Les cours devraient rester solides d’ici la fin de l’année“, a déclaré à l’agence Bloomberg David Lennox, analyste chez Fat Prophets à Sydney. “Le facteur clé à observer en 2016 c’est le respect par l’OPEP de son accord et l’amélioration de la demande à travers le globe. Le seul vent contraire c’est la production américaine qui va peser sur les cours“.

Autre facteur encourageant pour le marché, la fermeture de l’oléoduc de Forties en mer du Nord, qui fournit près de 40% du brut de la région.

 

Vendredi, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie. a gagné 26 cents pour clôturer à 57,30 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le Brent a fini à 63,23 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de huit cents.

 

 

 

 

prix du baril

Articles relatifs

Leave a Comment

RSS
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn