DJABALLAH BENSAAD EL-ANNABi ‘LE CRÉATEUR DE NEDJMA

La chanson éternelle ” yal Boughi ” que l’on attribue injustement à El-Hadj Med Tahar Fergani, ne lui appartient pas ! Elle est l’œuvre de l’incontestable et incontesté Maître du MALOUF Annabi et de l’Afrique du Nord, DJABALLAH BENSAAD EL-ANNABi qui l’avait creee sous forme de Romance passionnelle. La victime n’etait autre que lui même en personne ! Il l’avait créée sous le titre ” YAL BAGHI * . Qui signifie en langage bônois : ” L’AMOUREUX ” . À sa mort,  El Hadj Hamou Fergani le père de Med…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

MARIA FAVRE LA CHARITABLE MÈRE THÉRÉSA DE BÔNE

Si j’ai fait cette chronique en hommage posthume à la chrétienne Maria FAVRE, c’est qu’elle fut toute sa vie durant, charitable envers les pauvres et les animaux abandonnés Elle était vraiment la Mère THÉRÉSA DE BÔNE ! Maria FAVRE était une femme du peuple et vivait modestement. Cette âme charitable, bonne et généreuse dont toute l’existence ne fut qu’une longue pratique de la charité, à sa mort on lui dédia une Place. C’était la Place Maria FAVRE, actuellement Ahcene NOURI, appelé communément le ” rond point d’El-Hattab “. Maria FAVRE…

Lire la suite ...
Actualités 

ABDELAZIZ DJERAD À ANNABA RIEN DANS LES MAINS, RIEN DANS LES POCHES !

Que dire de la visite du premier ministre hier matin à Annaba ? Quel bilan en tirer et quelles conclusions souligner ? En effet, après avoir procédé au coup d’envoi des examens du baccalauréat au CEM Mohamed Chaib de la cité Plaine Ouest, il a rejoint le complexe sidérurgique d’El-Hadjar, où l’on s’attendait à quelque chose de nouveau ! Notamment en ce qui concerne les moyens à mettre en œuvre pour la reprise de l’activité de cette importante plateforme industrielle. Hélas ! Mille fois hélas ! Tout le monde est…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

LE ROCHER DU LION UN SYMBOLE DE BÔNE DISPARU

L’existence du Rocher de Lion de Bône remonte aux temps lointains. Aucun des historiens arabes : El-bekri, Abou-Mohamed-Abdeli ou français Louis Arnaud et Pierre Loti, ne donne aucune période exacte de son émergence. Cependant tous sont unanimes à reconnaître qu’il est là depuis des millénaires ! En amont de ce Lion symbolique, une batterie, la vieille batterie du même nom, d’où l’on embrasse du regard le Golfe tout entier, est envahie de constructions nouvelles dont la cité An-Nasr, des dizaines de villas cossues, le collège Alzon, ou encore la gigantesque…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

LA BASILIQUE SAINT AUGUSTIN UN JOYAU HISTORIQUE

La pose de la première pierre de la basilique saint Augustin eut lieu le 19 octobre 1881. Elle fut complètement achevée dix neuf ans plus tard, soit le 25 Mars 1900. Presque jour pour jour, excepté l’an, de la prise de Bône par les français le 27 mars 1832. La basilique se dresse avec une indiscutable majesté, dans le cadre le plus harmonieux décor qui pouvait se concevoir, face au Levant comme il sied en notre ville. Son style Arabo-Byzantin, qui la fait ressembler comme une sœur à l’église de…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

LES MOSQUÉES HISTORIQUES DE BÔNE

La religion musulmane est ancestrale à Annaba. C’est même l’une des rares villes d’Algérie, où, à l’arrivée du colonialisme français le 27 mars 1832, il y avait une mosquée pour cent habitants ( statistiques officielles françaises de l’époque ). En effet, en ces temps-là, ANNABA comptait trente sept mosquées dispersées à travers la ville, dont la superficie, n’était pourtant pas bien grande, et les habitants relativement peu nombreux. La plupart de ces édifices religieux étaient en ruines, lorsque les français les bombarderent pour occuper la ville. Trois seulement avaient gardé…

Lire la suite ...
Actualités 

À ANNABA ON CHANGE LE NOM DES RUES COMME ON CHANGE DE PONTALON !

C’est vraiment scandaleux, incompréhensible et à la fois burelesque, voire comique ! Les bônois ne retrouvent plus leurs repères, et les facteurs encore plus ! Pour des considérations que nous ignorons mais que nous devinons, plusieurs rues et placettes de Annaba portent un nouvel état civil, sorti parfois on ne sait d’où ! Pour éclairer nos fidèles lecteurs en particulier, et l’opinion annabie en général, nous devons les informer que la dénomination des rues, boulevards, avenues, places, placettes, cités, monuments, vestiges antiques et historiques, établissements divers etc…, relève d’une commission…

Lire la suite ...
Actualités Éditorial 

Camille Saint-Saëns le génie de la musique ! Il a composé les “BARBARES ” à BÔNE

L’ex hôtel de Faidherbe, emplacement actuel du bar ” Le Maxeville ” sur le Cours de la Révolution, abrita pendant trois années consécutives, l’illustre compositeur Saint-Saens qui a composé entièrement sa stratégie lyrique ” Les Barbares “, dans la chambre d’angle du second étage qu’il occupait. Au dessous de la chambre de ce dieu de la musique, dans le café l’Aveyron, actuellement bar Maxeville, des marins du port, des dockers et des pêcheurs, ont eu le bonheur d’entendre les accords, les mélodies, les grands airs,qui devaient durant l’hiver de 1902,…

Lire la suite ...
LA UNE 

Chronique Bonoise/LA LOI DES HOMMES DU MILIEU BÔNOIS

Depuis la nuit des temps, chaque ville portuaire constituait un lieu de distractions,de loisirs, de vin et de bonne chair. Évidemment, la ville de Bône n’a pas échappé à cette règle universelle, que l’instinct et les désirs de l’homme ont ancré dans les mœurs des gens. Cependant, et quoiqu’on dise, toutes ces activités et ” illicites “lucratives ” étaient régies par une loi : la LOI DU MILIEU. Il y a presque un siècle que cela s’est passé, si la mémoire de nos vieux ne les a pas trahis. Et…

Lire la suite ...
Actualités 

APOCALYPSE À OULED KEBBAB MECHTA AIN ABBÈS- MILA UNE FAMILLE DÉCIMÉE PAR UNE DÉFLAGRATION DE GAZ 03 MORTS ET UNE BLESSÉE GRAVE

Un terrible drame dû à une explosion de gaz domestique au lieu dit Ouled Kebbab, daira de Bouhatem wilaya de Mila a presque decimée toute une famille, dans la nuit du mercredi à jeudi vers 22 heures.Le terrible sinistre s’est soldée par la mort du père et ses deux filles, quant à sa femme elle est grièvement blessée. Les mots m’échappent pour décrire ce terrible drame,qui s’est déroulé dans le domicile du cousin de ma propre épouse, le défunt Sekhane El-Hadi. La déflagration dûe à une très forte explosion de…

Lire la suite ...
RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn