Actualités Info région 

Assemblée Populaire Communale d’Annaba

Vers la création de 10 délégations sectorielles très prochainement.

La commune d’Annaba va connaitre prochainement l’application du nouveau découpage sectoriel, selon la déclaration de M. Khelifa Karim, l’architecte de l’APC, et ce, conformément au décret exécutif n° 16- 258 du 10, 10, qui définit les modalités de la création et de la limite de l’organisation de la municipalité ainsi que les règles de l’organisation de ses délégations

Dix nouvelles délégations communales entreront en service cette année, précisément dans quelques mois seulement, indique toujours la même source, remplaçant les 5 secteurs urbains déjà existants. En effet, cette organisation solide pour la gestion des affaires publiques a pour objectif, d’effectuer l’efficacité dans la prestation de la fonction publique, le renforcement des plans d’intervention pour répondre aux besoins généraux et rapprocher l’administration du citoyen.

L’étude de ce projet a également montré que la nouvelle division va tenir compte les rassemblements secondaires à travers le territoire municipal, afin d’assurer l’efficacité de l’organisation des lieux publics.

Pour cela, toutes les dispositions matérielles et humaines vont être prises pour l’entrée en service des dix (10) délégations communales par étape.

Cette nouvelle division, selon le projet présenté, s’appuie sur la mise en place des frontières géographiques, en particulier les grands essieux, ainsi que la programmation des espaces serrés (environ 200 hectares par délégation), à l’exception de la zone numéro six (06), sept (07) et dix (10), étant donné que cette grande superficie est représentée par un espace de forêt.

Il convient d’ajouter que, pour une gestion communale plus maîtrisée, un tel découpage administratif est  nécessaire, et ce, pour accompagner le développement urbain et surtout le développement démographique.  Le découpage des nouvelles communautés urbaines, à savoir, Kalitoussa et Draâ Errich restera insuffisant au regard d’une commune comme celle du chef-lieu de wilaya.

En effet, avec seulement cinq (05) secteurs communaux, la gestion de la commune d’Annaba enregistre des défaillances qui pourraient être évitées parce que seulement liées à l’espace et au volume démographique.

Le secteur trois (03), dont dépend la Plaine Ouest est un exemple de cette situation, notamment avec les mauvaises conséquences des intempéries du mois de janvier 2019 qu’avait connu la wilaya d’Annaba.  Alors avec la nouvelle application de ce découpage, automatiquement une bonne gestion sera établie, sur ce, elle va devancer les évènements attendus et non pas les subir comme cela a pu être constaté l’année passée.

Rappelons que, l’actuel découpage (cinq secteurs) remonte à deux décennies et il a été clairement démontré qu’il est devenu insuffisant, pour répondre, aux vœux et aux doléances des citoyens, et surtout pour régler les problèmes auxquels ils sont confrontés quotidiennement.

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn