Actualités Éditorial 

Les exportateurs hors hydrocarbures se comptent sur les doigts d’une main

Selon les statistiques fournies par les douanes algériennes il n’y a que cinq exportateurs d’envergure qui exportent leurs produits à l’extérieur. Ces cinq opérateurs sont tous publics et n’exportent que des produits dérivés du pétrole.

Ces exportations ne représentent d’ailleurs que 7,20% du volume global de toutes nos exportations hors hydrocarbures. Ceux qui ont des registres de commerce import-export privilégient pour 72, 69%  d’entre eux l’importation qui leur rapporte gros. Ils ont tracé un trait sur les exportations. Celles-ci sont essentiellement pétrolières et gazières et ne concernent que le groupe public Sonatrach. La nouvelle politique gouvernementale qui limitera les importations au strict reconnu indispensable va pousser les détenteurs des registres de commerce libellés import-export à privilégier l’export au lieu de l’import car celui-ci ne leur rapportera plus rien à l’avenir.          

Articles relatifs

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn